Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du vendredi 11 août 2017

Les minimaisons envahissent le Vieux-Port

Publié le

Une minimaison entourée d'arbres.
Minimaison entourée d'arbres.   Photo : iStock / Istockphotos

La demande pour les minimaisons est en croissance au Québec. La Foire Écosphère, qui se tient dans le Vieux-Port de Montréal les 12 et 13 août, accueille pour la première fois le Festival des minimaisons, qui en est à sa troisième année.

Le nombre exact de propriétaires de telles maisons au Québec est difficile à évaluer, mais les intentions d'achat se comptent par centaines. Une trentaine de villes s'apprêtent à modifier leur règlementation pour les autoriser sur leur territoire, selon le journaliste Francis Labbé.

Déjà depuis trois ans, la municipalité de Lantier, dans les Laurentides, développe un quartier réservé aux maisons de petite superficie. Dans les prochaines semaines, la ville de Sherbrooke donnera le feu vert à l'aménagement du premier quartier urbain de minimaisons au Canada.

Les gens les apprécient pour leur faible coût et leur empreinte écologique moindre. Les micromaisons peuvent être de différentes tailles, que ce soit de 400 ou de 600 pieds carrés, et coûtent de 50 000 $ à 110 000 $.

Le journaliste Francis Labbé a effectué une visite d'un modèle de minimaison d'environ 400 pieds carrés.

Chargement en cours