Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Maxime Coutié
Audio fil du lundi 17 avril 2017

La saison du vol de vélos est officiellement ouverte

Publié le

roue de vélo et vélo en arrière plan
Seule une roue est laissée, après qu'un voleur ait pris le cadre du vélo mal verrouillé sur le terrain de l'Université de Winnipeg.   Photo : Radio-Canada / Brett Purdy

À Montréal, on estime qu'un cycliste sur deux s'est déjà fait voler son vélo. Même si le phénomène des vols de bicyclettes est une vraie calamité à Montréal, seulement 1 vol sur 10 serait déclaré au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), a appris le journaliste Alexandre Touchette.

Environ 2000 vols de vélos sont rapportés au SPVM chaque année, ce qui signifie qu’il se volerait 20 000 vélos par année dans la métropole. Comme peu de vélos sont déclarés volés, il devient complexe pour le SPVM de les rendre à leur propriétaire.

« Parmi ceux qui déclarent le vol, la majorité n’a pas noté le numéro de série de son vélo, ce qui fait qu’il est presque impossible de remonter jusqu'au propriétaire d’un vélo retrouvé dans un entrepôt de vélos volés, par exemple », précise Alexandre Touchette.

Revente illégale
Même s’il y a un système en place pour contrôler la revente illégale, le problème reste important à Montréal.

Le trafic repose sur des acheteurs qui ferment les yeux alors qu’ils savent très bien que l’offre est beaucoup trop belle pour être légale 

Alexandre Touchette, journaliste

La solution?
Après avoir vécu plusieurs vols, nombreux sont ceux qui se tournent vers Bixi. Pour les téméraires, les recommandations de base restent d’avoir un bon cadenas en U, ou deux, et d’installer son vélo dans un secteur passant.

Chargement en cours