Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du vendredi 9 février 2018

Elle parle de sa tentative de suicide pour sauver des vies

Publié le

Des affiches thématiques de la 28e édition de la semaine de prévention du suicide sur lesquelles on peut lire «Parler sauve des vies».
Le thème de cette 28e édition est «Parler sauve des vies».   Photo : Radio-Canada / Rosalie Dumais-Beaulieu

Pendant de très nombreuses années, Jessica Sarraf a été attirée par la mort. Elle a tenté de s'enlever la vie il y a quelques années, mais elle a survécu. Aujourd'hui, elle livre un témoignage sur l'importance de briser le silence autour du suicide.

« Le suicide est un sujet tabou », déplore la jeune femme. Pourtant, parler de sa tentative de suicide est ce qui lui a permis de se libérer de ses idées noires.

Jessica Sarraf est née au Liban, en pleine guerre. Arrivée au Québec à 8 ans, elle n’a cessé de penser à la mort durant toute sa jeunesse. C'est à 12 ans que, pour la première fois, elle a songé à attenter à ses jours.

À cette époque de sa vie, elle se sentait incapable de parler de ses idées noires à quiconque : « Je me sentais différente et j’avais honte. »

Son désir de mort est donc resté, et il a grandi.

Jessica Sarraf a raconté son histoire au 15-18 :

Pour obtenir de l'aide

1-866-APPELLE (277-3553)

commentparlerdusuicide.com

Chargement en cours