Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du mercredi 13 décembre 2017

Un astéroïde venu des extraterrestres?

Publié le

Le mystérieux astéroïde Oumuamua : Entrevue avec Robert Lamontagne
Photo : ESO/M. Kornmesser

Des scientifiques ont commencé, mercredi, à écouter l'étrange astéroïde Oumuamua, découvert il y a quelques semaines. Ils espèrent déceler un signal anormal qui pourrait indiquer la présence d'une vie extraterrestre, explique l'astrophysicien Robert Lamontagne.

« C’est très bas dans la liste des explications possibles, mais on ne peut exclure l’idée que ça puisse être un engin d’origine extraterrestre, précise Robert Lamontagne. On pourrait imaginer qu’une civilisation a décidé d’explorer notre galaxie. »

C’est la première fois que les scientifiques observent un tel objet, qui provient de l’extérieur de notre système solaire.

Sa forme allongée, qui rappelle celle d’un cigare, est elle aussi très intrigante, selon Robert Lamontagne. Certains scientifiques croient que cette forme aérodynamique pourrait indiquer que l’astéroïde a été conçu par des extraterrestres pour voyager dans l’espace.

« Si c’est un engin fabriqué par une autre civilisation, il est probablement bardé d’instruments, comme des radars et des émetteurs, qui sont détectables par le type de technologie qu’on a », indique l’astrophysicien. C’est pourquoi les scientifiques se sont mis à écouter l'astéroïde, à l'aide d’un radiotélescope installé en Virginie, aux États-Unis. Il s'agit d'une antenne de 100 mètres de diamètre, soit la taille d'un terrain de football, précise Robert Lamontagne.

Les scientifiques doivent toutefois faire vite, car l’objet est déjà en train de s’éloigner de notre système solaire. « Il ne fait qu’un passage rapide, affirme l'astrophysicien. Il vient de très loin et s’en va très loin. »

Chargement en cours