Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du jeudi 27 juillet 2017

Doit-on suivre son traitement antibiotique à la lettre?

Publié le

Des pilules de différentes couleurs à côté d'une bouteille de médicaments renversée.
La durée des traitements antibiotiques est remise en question par des experts britanniques.   Photo : iStock

Alors que des experts britanniques remettent en doute la nécessité de suivre un traitement antibiotique jusqu'au bout, le médecin, microbiologiste et infectiologue Karl Weiss considère qu'il faut rester prudent. « De dire qu'on peut stopper des antibiotiques à partir du moment où l'on se sent mieux, c'est un peu dangereux. »

Selon lui, l’étude des experts britanniques regroupe des informations partiellement vraies ainsi que des informations partiellement fausses.

L’objectif derrière cette étude est de dire qu’il faut réduire la consommation d’antibiotiques. Ce qui est vrai. On a démontré que, dans certaines conditions, on pouvait avoir des traitements plus courts, et c’est vers ça qu’on s’oriente présentement.

Karl Weiss, médecin, microbiologiste et infectiologue à l’Hôpital général juif de Montréal et professeur de médecine à l’Université McGill

Toutefois, puisqu'aucune donnée n’a été établie sur ce que signifie « se sentir mieux », il devient difficile d’évaluer à quel moment il est possible d’arrêter un traitement, prétend le professionnel.

« Dans certaines infections sérieuses, on doit traiter les gens longtemps, parce qu’il pourrait y avoir de sérieux problèmes. »

Chargement en cours