Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du mercredi 8 novembre 2017

Des techniciens se portent à la défense de Sylvain Archambault

Publié le

Le réalisateur Sylvain Archambault
Sylvain Archambault   Photo : Radio-Canada

Des membres de l'Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son (AQTIS) réfutent les allégations visant le réalisateur Sylvain Archambault publiées par le quotidien La Presse mercredi. Des acteurs, actrices et artisans ayant collaboré avec lui affirment qu'il aurait des méthodes de travail hostiles et ferait des allusions à caractère sexuel ainsi que des attouchements sur ses plateaux. Selon ces témoignages, ces comportements seraient exacerbés par sa consommation d'alcool.

Sylvain Archambault a quant à lui nié ces allégations dans un communiqué publié mercredi.

Les trois techniciens, qui nous ont parlé sous le couvert de l’anonymat, travaillent en ce moment avec Sylvain Archambault sur le plateau de tournage de Mensonges 4. Ils affirment tous les trois qu’il est très agréable de travailler avec le réalisateur. L’un d’eux côtoie Sylvain Archambault depuis 15 ans, et il estime que la présence du cinéaste est même très positive sur les plateaux de tournage.

« Nous autres, on a le goût d’aller travailler le matin avec lui », affirme l'un des techniciens.

Les trois hommes assurent qu’ils n’ont jamais été témoins d’attouchements sexuels de la part de Sylvain Archambault.

Ils précisent par contre que le réalisateur ne se gêne pas pour intimider les comédiens. « Sylvain en a intimidé du monde, ça, c’est certain, mais ce n’est pas le seul », indique un technicien.

Ils soutiennent que l’intimidation est monnaie courante sur les plateaux de tournage et que ça fait partie de la culture du milieu.

L'AQTIS réagit

Le président de l'ACTIS, Alexandre Curzi, confirme que certains membres se sont montrés mal à l'aise devant les allégations visant Sylvain Archambault puisqu'ils n'ont jamais été témoins eux-mêmes d'attouchements sexuels.

Il précise que c'est la première fois que l'AQTIS est mise au courant de gestes déplacés à caractère sexuel de la part du réalisateur : « On a déjà été appelé à faire des interventions pour des écarts de langage. Ça a été transmis aux producteurs, qui ont fait des interventions pertinentes. Mais ce dont on parle aujourd'hui, ce sont des allégations graves, et c'est complètement une autre game. »

Radio-Canada maintient la diffusion des émissions réalisées par Sylvain Archambault

Radio-Canada affirme dans un communiqué qu'il faut prendre les allégations au sérieux, tout en précisant que les émissions Les pays d'en haut et Cheval-Serpent seront diffusées comme prévu à l'hiver 2018, car « les retirer équivaudrait à pénaliser [les] auditoires et des dizaines d’artistes et artisans ».

Chargement en cours