Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du lundi 10 juillet 2017

Déchétarien, ou comment se nourrir dans les poubelles

Publié le

Éric Ménard, regarde dans une poubelle.
Éric Ménard est un expert en lutte au gaspillage alimentaire. Il se nourrit en partie d'aliments qu'il trouve dans les poubelles.   Photo : Radio-Canada / Danny Braün

Les déchets des supermarchés sont de plus en plus convoités par les déchétariens. Il existe même une carte qui facilite la recherche d'aliments dans les poubelles de Montréal, a appris Danny Braün. Le journaliste a suivi Éric Ménard lors de sa tournée des poubelles d'un quartier de la métropole.

Il suffit que dans des barquettes de champignons ou d’oeufs, il y en ait un seul de pas bon et ils les jettent.

Éric Ménard

Nos poubelles ont une deuxième vie pour certaines personnes. Le phénomène est si répandu qu'un groupe a même créé une carte de Montréal qui indique les meilleurs endroits et commerces où trouver des aliments dans les poubelles, raconte Éric Ménard, qui se consacre à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Selon lui, les gens ne réalisent pas la valeur de ce qui est jeté et surtout l'argent et le travail qui se cache derrière ce que l'on gaspille.

Quand on gaspille un aliment, on gaspille tout ce qui a été investi depuis le début de la chaîne de production : la ferme, le transport, l’emballage…

Éric Ménard

Montréal fait piètre figure en matière de gaspillage alimentaire, constate le journaliste Danny Braün.

Chargement en cours