Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du lundi 20 mars 2017

Webséries : le Canada ne laisse pas sa place

Publié le

Une jeune fille écoute un websérie sur son ordinateur.
Le phénomène des webséries prend de l'ampleur et est loin de s'essouffler.   Photo : iStock

Partout dans le monde, les webséries ont la cote, et le concept est loin de s'essouffler, constate Joël Bassaget, blogueur spécialisé en webséries à Libération. Dans ce domaine, le Canada est d'ailleurs l'un des pays qui se distinguent sur la scène internationale.

La facture des webséries canadiennes est absolument exceptionnelle. Elles ont du financement, mais c’est aussi la qualité des auteurs qui investissent dans ce format.

Joël Bassaget, blogueur

Le Canada est aussi un des pays où la proportion de drames est la plus grande. « Dans l’ensemble, environ deux webséries sur trois sont des comédies. Au Canada, c’est 50 % des webséries que je vois qui sont sur un ton dramatique », ajoute l’auteur du livre Le guide des webséries : la nouvelle vague.

De leur côté, les États-Unis sont les plus grands producteurs de séries pour le web. Toutefois, cela est loin d’être un gage de qualité, nous dit Joël Bassaget. « Les webséries américaines ne sont pas d’une grande qualité. […] C’est le pays où, proportionnellement, il y a le plus de webséries amateurs. »

Selon Joël Bassaget, c’est l’accessibilité et le format des webséries qui font leur succès.

95 % des séries ont un format inférieur à 12 minutes. C’est une caractéristique qui demande de l’invention en ce qui concerne l’écriture et la réalisation.

Joël Bassaget, blogueur

Quatre webséries québécoises à découvrir, selon la chroniqueuse culturelle Mélanye Boissonault :

1- Trop :

Une image de la série Trop mettant en vedette Evelyne Brochu et Virginie Fortin.
Trop raconte l’histoire de deux sœurs dont l’existence est bousculée lorsque la plus jeune, Anaïs (Virginie Fortin), vient rejoindre son aînée, Isabelle (Evelyne Brochu), à Montréal. Photo : Radio-Canada/ICI TOU.TV

2- L’écrivain public :

Une photo du comédien Emmanuel Schwartz.
En pleine ère d’austérité, Mathieu Martineau en arrache et cherche encore sa place dans le monde. Son entrevue au Centre communautaire central de Montréal ne sera pas de tout repos. Photo : Radio-Canada/ICI TOU.TV

3- Hypno :

Une photo du comédien Simon Lacroix dans la série Hypno.
Luc, un hypnotiseur professionnel de deuxième ordre, reçoit l’appel d’un sergent de police pour l’aider à résoudre une affaire étrange impliquant sa fille Amélie. Photo : Radio-Canada

4- L'âge adulte :

Une série écrite par Guillaume Lambert et réalisée par François Jaros.
Une série écrite par Guillaume Lambert et réalisée par François Jaros. Photo : Radio-Canada/ICI TOU.TV

Chargement en cours