Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Annie Desrochers
Audio fil du mercredi 15 mars 2017

En raquette ou à pied : histoire de la course à Montréal

Publié le

Les pieds de quelqu'un en raquette.
Jean-François Nadeau a enfilé ses raquettes dans le parc Lafontaine.   Photo : Radio-Canada / Roxanne Simard

« Il y a un lien très important entre l'athlétisme et la raquette », fait remarquer l'historien Jean-François Nadeau, qui s'est rendu au parc Lafontaine en compagnie d'Annie Desrochers. En effet, bon nombre de champions de course à pied appartiennent à la longue tradition sportive qu'est la raquette.

Le Montréalais Édouard Fabre, qui a participé aux Jeux olympiques de 1912 et remporté le marathon de Boston en 1915, en est un bon exemple.

Il y a eu des courses Montréal-Québec en raquettes, dans lesquelles Édouard Fabre a triomphé.

Jean-François Nadeau, historien

Dès le début du 19e siècle, on commence à pratiquer la raquette au Québec. « Chaque municipalité a son club de raquette et [ces clubs] vont perdurer jusque dans les années 1960 », précise Jean-François Nadeau. À Montréal, les raquetteurs du Montreal Snowshoe Club sont nombreux à se promener sur le mont Royal.

 

Le Marathon de Montréal

Avec le Marathon de Montréal, en 1979, la course à pied gagne en popularité. C’est toutefois en 1909 que la métropole organise son premier marathon. « Pendant très longtemps, cette épreuve du marathon est considérée comme quelque chose de très dangereux », ajoute l’historien.

Chargement en cours