Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Matthieu Dugal
Audio fil du samedi 21 octobre 2017

Les réseaux sociaux, un mal nécessaire pour les musiciens

Publié le

Ghislain Poirier dans le studio de l'émission La sphère.
Ghislain Poirier.   Photo : Radio-Canada / Karl-Philip Vallée

Le DJ mondialement connu Ghislain Poirier connaît bien l'influence des réseaux sociaux sur l'industrie de la musique, lui qui doit tenir informés 17 000 abonnés sur ses plateformes en ligne. Ce musicien et producteur de musique électronique a lu pour nous le livre Filling the Void: Emotion, Capitalism and Social Media, qui traite des effets pervers des réseaux sociaux sur la société et les individus. Il confirme d'ailleurs certaines thèses de l'auteur à partir de son expérience personnelle.

Ce ne sont pas des médias sociaux, j’appelle [plutôt] ça des plateformes commerciales. Quand tu es inscrit à la bourse, tu n’y es pas pour le bien-être de l’humanité, tu y es pour celui des actionnaires. Ton but, c’est de faire du profit.

Ghislain Poirier, DJ professionnel et producteur

Ghislain Poirier souligne que l’auteur de Filling the Void: Emotion, Capitalism and Social Media, Marcus Gilroy-Ware, s’est intéressé à la sémantique du mot « utilisateur », qui désigne les personnes qui se servent des réseaux sociaux. Pour Gilroy-Ware, il y a des parallèles à tracer avec d’autres utilisateurs, soit ceux qui consomment des drogues. Selon lui, ces plateformes seraient conçues pour exploiter une détresse émotionnelle présente dans la population, de telle sorte qu’elles exercent une force d’attraction irrésistible chez de nombreuses personnes.

Je suis très critique par rapport à ça, néanmoins, ils m’ont eu. Je dois passer 30 ou 45 minutes, voire 1 heure par jour à faire défiler mon fil d’actualités.

Ghislain Poirier, DJ professionnel et producteur

Malgré une certaine réticence de sa part à faire une place aux réseaux sociaux dans ses habitudes, le DJ concède qu’il serait impossible pour lui de s’en retirer complètement pour des raisons professionnelles.

« Ne pas être présent là-dessus, ça serait presque de commettre un suicide artistique, croit Ghislain Poirier. Soit on le fait soi-même, soit on engage des gens pour le faire, mais on doit y assurer une présence. »

Chargement en cours