Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Matthieu Dugal
Audio fil du samedi 11 mars 2017

Repenser le deuil à l’ère des nouvelles technologies

Publié le

Un homme avec une urne dans les mains
Les rituels nous aident à passer à travers le deuil.   Photo : iStock

Après le lampion, le cercueil et l'urne, un nouvel objet fait son apparition dans le processus du deuil : l'appareil connecté. Le thanatologue David Beaulieu explique comment les nouvelles technologies peuvent apporter un nouveau type de réconfort aux personnes qui ont perdu un être cher, que ce soit en symbolisant les différentes étapes du deuil ou encore en connectant les familles et les proches grâce aux médias sociaux.

« Ce qu’on veut faire, c’est utiliser la technologie de façon pertinente pour ramener les gens vers l’essence humaine des rituels funéraires », dit David Beaulieu, originaire de Matane. Son entreprise Fragment a développé un prototype, ressemblant à une petite boîte, qui s’illumine lorsqu’une personne s’en approche. Selon le temps écoulé depuis le début du deuil, la distance nécessaire pour déclencher cette lumière se réduit.

On veut que l’objet s’illumine, mais il pourrait aussi démarrer une application dans laquelle [on trouve] de l’information sur le deuil et aussi du contenu média, par exemple des photos, des souvenirs, des messages. On veut aussi être capable de connecter les gens dans une communauté en lien avec cet objet.

David Beaulieu

Est-ce un objet qui pourrait contenir les cendres d’une personne? « Pourquoi pas! Actuellement ce n’est pas le cas, mais oui il y a ce type d’objet qui existe », note David Beaulieu.

Pour écouter l'entrevue réalisée par la journaliste Marie-Ève Tremblay avec David Beaulieu après l'émission, c'est ici (sur Facebook).

Chargement en cours