Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Sandra Gagnon
Audio fil du vendredi 17 novembre 2017

Les bébés moins souvent réanimés que les adultes

Publié le

Les parents du petit Eliott né il y a deux semaines dans une des chambres des soins intensifs.
Les parents du petit Eliott né il y a deux semaines   Photo : Radio-Canada / Charlotte Dumoulin

Quand vient le temps de pratiquer des manœuvres de réanimation sur des patients, il semblerait que tous ne soient pas tous considérés de la même façon par les médecins.

Une équipe de l'Université de Montréal a étudié l'approche du personnel médical quand on doit procéder à la réanimation d'une personne. Dans un article publié récemment dans dans The Journal of Pediatrics, les chercheurs concluent que l'attitude du personnel médical varie en fonction de l'âge des patients : ils sauveraient moins les bébés que les adultes. Amélie Du Pont-Thibodeau, chercheuse principale et néonatalogiste au Centre hospitaliers universitaire Sainte-Justine, à Montréal, nous aide à comprendre ce phénomène. Elle affirme, entre autres, que le degré d'attachement des familles aux nouveau-nés est perçu comme moins important que pour les membres plus âgés d'une famille.

À lire aussi :

- Les manœuvres de réanimation plus souvent administrées aux hommes qu’aux femmes
- Réanimation ou acharnement thérapeutique?

Chargement en cours