Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Sébastien Bernatchez
Audio fil du mardi 14 novembre 2017

Une philanthropie sociale nouveau genre

Publié le

La serre du projet Quartier Nourricier
La serre du projet Quartier Nourricier   Photo : Radio-Canada / Gaétan Provost

Au lieu de se contenter de financer des projets, de nombreuses entreprises et fondations philanthropiques participent dorénavant de manière active à leur mise en oeuvre. Le journaliste Philippe-Antoine Saulnier s'est penché sur cette nouvelle façon de concevoir la philanthropie en s'intéressant de près au projet Quartier nourricier, dans le quartier Centre-Sud de Montréal.

Les organismes du quartier, comme la Corporation de développement communautaire Centre-Sud, ont décidé d'approcher des compagnies sensibles à la vie communautaire et locale et d'autres fondations philanthropiques au lieu d'attendre le financement de bailleurs de fonds. Des entreprises comme Gaz Métro ont répondu présentes et ont accepté de mettre la main à la pâte pour concrétiser cette idée de culture maraîchère.

Ce partenariat, oui, ça a été pour aller chercher de l'argent. Mais il nous a aussi permis d'obtenir un soutien technique, de nous mettre en contact avec leur expertise pour l'utilisation du gaz naturel pour chauffer une serre. Ça nous permet de faire fonctionner la serre 12 mois par année.

François Bergeron, directeur de la Corporation de développement communautaire Centre-Sud

La serre du Quartier nourricier n'est pas la seule initiative élaborée selon les nouvelles approches en philanthropie. Centraide du Grand Montréal a réuni huit grandes fondations pour épauler de façon concertée des projets aux quatre coins de la ville.

Chargement en cours