Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alexandra Szacka
Audio fil du mardi 4 juillet 2017

Quelle influence la Chine a-t-elle encore sur la Corée du Nord?

Publié le

Un passant regarde une émission spéciale à la télévision sud-coréenne sur le tir de missile de la Corée du Nord.
Un passant regarde une émission spéciale à la télévision sud-coréenne sur le tir de missile de la Corée du Nord.   Photo : Reuters / Kim Hong-Ji

La Corée du Nord a annoncé avoir une fois de plus tiré avec succès un missile balistique. Les États-Unis ont réagi en demandant à la Chine de s'impliquer davantage pour calmer les ardeurs de son allié. Nous en discutons avec le spécialiste de l'Asie Yves Tiberghien.

Le régime nord-coréen prétend cette fois que son nouveau missile est capable de frapper une cible n'importe où sur la planète. Les experts estiment plutôt que sa portée serait entre 7000 et 9000 kilomètres, ce qui est quand même suffisant pour atteindre l'Alaska, voire la côte ouest canadienne.

Pékin est de plus excédé par Kim Jong-un, et son influence est de plus en plus difficile à mettre en action.

Yves Tiberghien, directeur, de l'Institut de recherche sur l'Asie à l'Université de Colombie-Britannique

Le sommet du G-20 qui s'ouvre à Hambourg vendredi risque d'être le théâtre d'un ballet diplomatique intense. Entre autres rencontres de haut niveau, le président Donald Trump s'entretiendra samedi en tête-à-tête avec son homologue chinois, Xi Jinping.

Chargement en cours