Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-Sébastien Bernatchez
Audio fil du mercredi 6 décembre 2017

Les transporteurs à bas prix peuvent-ils se tailler une place au Canada?

Publié le

Un avion du transporteur aérien à bas prix Ryanair décolle.
Un avion du transporteur aérien à bas prix Ryanair   Photo : Reuters / Regis Duvignau

Les compagnies aériennes au rabais promettent des vols à des prix très alléchants dès l'an prochain au pays. Ce modèle d'entreprise est très présent en Europe, mais pourra-t-il s'installer de façon durable au Canada, où la population est moins dense et les distances, plus grandes? Notre journaliste Marie-Claude Morin s'est penchée sur la question.

Ces transporteurs louent ou achètent de vieux avions à très bas prix, ce qui fait en sorte que le coût initial n'est pas très élevé. Ils n’ont toutefois souvent pas la capacité d’absorber des dépenses à plus long terme liées au ralentissement de l’économie ou au prix du carburant.

« Les coûts sont tellement élevés que le prix des billets ne suffit pas à maintenir l’entreprise à long terme, alors on va souvent voir ces compagnies-là disparaître ou être achetées par un concurrent », explique Gilles Levasseur, professeur de gestion à l'Université d'Ottawa.

L’accès aux aéroports est aussi à prendre en considération. En effet, les grandes compagnies aériennes accaparent souvent les meilleures heures de départ. Ces nouveaux transporteurs devront donc accepter de partir tôt le matin ou tard le soir.

Chargement en cours