Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Blanchard
Audio fil du mardi 14 novembre 2017

Cannabis : les jeunes diabétiques particulièrement à risques

Publié le

Dre Natacha Hébert et Nadia Murphy, infirmière
Dre Natacha Hébert et Nadia Murphy, infirmière   Photo : Radio-Canada / Amélie Gosselin

La légalisation du cannabis suscite des inquiétudes pour une population dont on a peu entendu parler jusqu'à maintenant, les jeunes diabétiques.

Nadia Murphy est infirmière à la clinique de diabète pédiatrique au Centre Hospitalier Universitaire Dr-George-L.-Dumont, à Moncton. Elle remarque une augmentation de la consommation de cannabis chez les adolescents qu'elle voit au quotidien. Elle sent l'urgence de les sensibiliser aux dangers du cannabis.

Les jeunes doivent réaliser que le cannabis n'est pas une drogue inoffensive.

Nadia Murphy, infirmière
Nadia Murphy dans son bureau
Nadia Murphy, infirmière de la clinique de diabète pédiatrique au CHU Dumont à Moncton Photo : Radio-Canada/Amélie Gosselin

Selon elle, un jeune diabétique a déjà beaucoup de responsabilités dans la gestion de son diabète. S'il consomme du cannabis il manquera de motivation à prendre soin de sa condition.

Les effets du cannabis altèrent la perception du temps et affecte la prise de décision en plus de provoquer des oublis. Pour un jeune diabétique ça peut être très grave.

Nadia Murphy, infirmière

Nadia Murphy croit que le fait de légaliser le cannabis banalise la consommation de drogue.

La légalisation prochaine du cannabis change aussi le travail des intervenants de la santé auprès des jeunes diabétiques. Nadia Murphy estime que les effets du cannabis doivent désormais être abordés auprès des jeunes, comme elle le fait pour l'alcool, dès l'âge de 12 ans.

Document pour aider la discussion

Les parents aussi doivent être au fait. Depuis quelques mois, Jeunesse sans drogue Canada a mis à la disposition des gens le document Parler Cannabis, savoir discuter avec son ado, un livret qui n'est pas à l'usage exclusif des jeunes diabétiques, mais bien pour tous les jeunes. La docteure Natacha Hébert, pédiatre au CHU Dr-George-L.-Dumont, considère que plusieurs informations pertinentes s'y trouvent et peuvent susciter de bonnes discussions au sein de la famille.

La pédiatre Natacha Hébert
La pédiatre Natacha Hébert Photo : Radio-Canada/Amélie Gosselin

Les jeunes peuvent poser des questions assez déstabilisantes et le livre propose des réponses. Par exemple, si le jeune dit n'avoir consommé qu'une seule fois du cannabis, le parent pourrait répondre: « pourquoi n'as tu pas consommé plus souvent », ce qui amènerait l'adolescent à réfléchir aux côtés néfastes de la drogue.

Le nouveau document de l'organisme Jeunesse sans drogue Canada
Le nouveau document de l'organisme Jeunesse sans drogue Canada Photo : Radio-Canada/Amélie Gosselin

Le document Parler Cannabis, savoir discuter avec son ado est disponible en ligne.

Chargement en cours