Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Martine Bordeleau, animatrice de L'actuel
Audio fil du lundi 19 juin 2017

Des ruches sur le toit de l'École Lacerte

Publié le

Un apiculteur explique les soins à apporter aux abeilles urbaines.
Un apiculteur explique à une journaliste les soins à apporter aux abeilles urbaines.   Photo : Daniel Preteau

Deux ruches ont été installées au début du mois de juin sur la partie sud du toit de l'École primaire Lacerte. Déjà, les abeilles suscitent la curiosité des élèves qui les surveillent à travers une grande fenêtre. Le projet pilote est une initiative de Beeproject Apiairies qui développé un réseau urbain.

Un apiculteur montre des abeilles à des jeunes à Winnipeg.
Un apiculteur montre des abeilles à des jeunes à Winnipeg.   Photo : Daniel Preteau

L'apiculteur Chris Kirouac profite de ses visites d'entretien pour parler de la polinisation, de la reproduction des abeilles, des écosystèmes et de l'importance de les préserver. Sa compagnie produit du miel qui est en vente dans plusieurs commerces de Winnipeg.

L'apiculteur Chris Kirouac montre un rayon d'abeilles à des élèves.
L'apiculteur Chris Kirouac montre un rayon d'abeilles à des élèves.   Photo : Geneviève Murchison

Le volet éducatif occupe aussi une bonne partie de son temps. Avec son épouse, il fait régulièrement des présentations dans des classes. Des ruches artificielles permettent de démontrer le fonctionnement et expliquer la production de miel. À l'école Lacerte, les élèves ont posé plusieurs questions sur l'habitat des abeilles.

Comme les ruches de l'école Lacerte ne sont pas accessibles directement aux élèves, la direction envisage diffuser les vistes d'entretien sur Facebook live.

On parle toujours de durabilité et environnementaux. On connait de plus en plus la situation des abeilles dans le monde et on doit faire notre part.

Daniel Preteau, directeur de l'École Lacerte

L'école Lacerte compte éventuellement faire pousser des fleurs favorables à la polinisation dans des boîtes aménagées à l'avant.

Un programme éducatif de boîtes à jardiner à l'École Lacerte.
Un programme éducatif de boîtes à jardiner à l'École Lacerte.   Photo : Geneviève Murchison

Chargement en cours