Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mardi 14 novembre 2017

Nudité interdite dans les vestiaires à Brossard : « Il n’y a pas de religion dans ce dossier »

Publié le

Un vestiaire public
Un vestiaire public   Photo : iStock / iStock/JackF

La Ville de Brossard vient d'interdire toute nudité dans les vestiaires de son territoire à la suite de plaintes de citoyens. Une décision qui n'a rien à voir avec une quelconque forme d'accommodement religieux, assure Éric Leuenberger, directeur adjoint au Service des loisirs à la Ville de Brossard.

Il n’y a pas de religion dans ce dossier-là. Les plaintes qu’on a eues viennent de monsieur, madame Tout-le-Monde.

Éric Leuenberger

Il relève un potentiel conflit intergénérationnel.

Il y a une transition qui se fait progressivement. La pratique va dans l’autre sens. Là, on demande de ne pas être nu au vestiaire parce que ça choque.

Éric Leuenberger
Éric Leuenberger, chef de la division aquatique à la Ville de Brossard
Éric Leuenberger, chef de la division aquatique à la Ville de Brossard Photo : Radio-Canada/Hugo Lavoie

Il ajoute que le fait qu'un parent accompagné d’un enfant de sexe différent croise un autre adulte nu peut créer un malaise.

Pour appuyer son propos, Éric Leuenberger mentionne un sondage réalisé à l’échelle du Québec auprès de gestionnaires d’installations aquatiques. « Il y avait quatre possibilités de réponse : nous autorisons la nudité, nous la tolérons, nous vous recommandons de ne pas être nus ou nous interdisons la nudité. Les deux derniers segments ont remporté la palme avec 67 % des réponses. »

« Ça va trop loin »

Roland Bérard, un résident de cette ville de la Rive-Sud dans la région de Montréal, est mécontent de cette nouvelle mesure.

Je trouve que ça va trop loin.

Roland Bérard

Au lieu d’interdire complètement la nudité dans les vestiaires de Brossard, le nageur matinal préconise plutôt la discrétion des utilisateurs.

Je nage à 6 h le matin. Il y a juste des hommes dans le vestiaire. Je prône que les gens fassent attention.

Roland Bérard

Chargement en cours