Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mercredi 18 octobre 2017

Expansion au baseball : une équipe à Montréal est envisageable, selon Martin Leclerc

Publié le

Les Expos de Montréal
Les Expos de Montréal   Photo : Reuters / Christinne Muschi GMH/HB

Le magazine Baseball America rapporte que la Ligue majeure de baseball s'apprêterait à réorganiser sa structure, ce qui permettrait à Montréal de ravoir une équipe. Ces propos n'étonnent pas le chroniqueur sportif Martin Leclerc.

C’est sérieux. Ce n’est que la suite logique de ce à quoi nous assistons depuis deux ans dans le baseball majeur.

Martin Leclerc

Martin Leclerc indique que le commissaire Rob Manfred a précédemment déclaré vouloir procéder à une expansion de la ligue à 32 équipes, et ce, au cours de l’actuel contrat de travail des joueurs.

Le chroniqueur sportif s’attend à ce que la Ligue majeure de baseball procède à cette expansion dans les deux prochaines années.

Bon pour le tourisme

Baseball America révèle que la Ligue voudrait faire passer le nombre de divisions de six à quatre. Les Expos seraient inclus dans la section nord avec les Red Sox de Boston, les Indians de Cleveland, les Tigers de Détroit, les Twins du Minnesota, les Mets et les Yankees de New York, ainsi que les Blue Jays de Toronto.

Ce serait probablement la division la plus forte de tout le baseball majeur, poursuit Martin Leclerc. Si l’expansion se réalise sous cette forme, les répercussions sur le tourisme pourraient être « extraordinaires », enchaîne le chroniqueur sportif.

Les Red Sox, les Blue Jays et les équipes de New York ont une base de partisans qui voyagent énormément. Ça générerait beaucoup de visites en ville. Au baseball, ce sont des séries de trois matchs. Les gens restent longtemps en ville et consomment.

Martin Leclerc

Chargement en cours