Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 14 août 2017

Des projets de plages sur l'île de Montréal accusent du retard

Publié le

Des citoyens profitent de la plage urbaine située devant la tour de l'Horloge.
L'actuelle plage urbaine est située devant la tour de l'Horloge. Elle a été inaugurée en 2012.   Photo : iStock

Le Grand Splash a attiré une centaine de personnes, vendredi dernier. L'événement, qui vise à revendiquer un meilleur accès aux berges du fleuve Saint-Laurent, est l'occasion de rappeler aux gens que les trois projets d'aménagement de plages sur l'île de Montréal tardent tous à prendre forme.

Les projets de la plage de l’Est (Pointe-aux-Trembles) et de celle de Verdun sont annoncés, mais sont administrativement en retard, indique Pierre Lussier, directeur du Jour de la Terre et porte-parole du Grand Splash.

Le projet du Vieux-Port, au quai de l’Horloge, n’est pas annoncé et on ne sait pas s’il va être mis en place. On m’affirme solennellement que ça va se faire.

Pierre Lussier

Pierre Lussier a tout de même une pointe d’inquiétude quant à la faisabilité de ce projet.

Ils ont décidé de le mettre au quai de l’Horloge, là où il y a beaucoup de courant. On se retrouve avec une situation où le courant va créer un problème de sécurité. J’aimerais mieux que ce soit au quai Jacques-Cartier, où il n’y a pas de courant.

Pierre Lussier

Qualité de l’eau
Malgré certaines croyances populaires, Pierre Lussier assure que l’eau du fleuve Saint-Laurent est propre pour la baignade lorsqu’elle est… propre.

On a encore des problèmes, parce que nos égouts sont uniques. Quand il pleut et qu’il y a trop d’eau dans le système, on est obligé d’évacuer le trop-plein directement dans le fleuve. S’il ne pleut pas, [l'eau est de] bonne qualité, parce que nos déchets se retrouvent dans l’est de Montréal.

Pierre Lussier

Malgré les nombreux épisodes de pluie cet été, Pierre Lussier affirme que l’eau du fleuve, au quai Jacques-Cartier, est de bonne qualité 99 % du temps. La Ville effectue des tests sur une base quotidienne.

Chargement en cours