Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 17 juillet 2017

Le Centre culturel islamique de Québec demande de l’aide pour établir son cimetière musulman

Publié le

Le président du Centre culturel islamique de Québec, Mohamed Labidi
Le président du Centre culturel islamique de Québec, Mohamed Labidi   Photo : Radio-Canada

Au lendemain du vote des citoyens de Saint-Apollinaire contre le changement de zonage qui permettrait d'établir un cimetière musulman, le président du Centre culturel islamique de Québec, Mohamed Labidi, demande l'intervention du gouvernement et des municipalités pour aider sa communauté à concrétiser son projet.

On traîne ce dossier depuis 20 ans. Chaque fois, on bute sur des problèmes de tous genres. On sollicite l’aide de tout le monde. Il semble que tout seuls, on ne peut rien faire contre le système établi.

Mohamed Labidi

Il fait référence au système de zonage actuel, établi depuis les années 1960.

Le système ne prévoit pas de communautés culturelles. Pourquoi ne pas refaire une nouvelle carte de zonage qui prévoit des cimetières, des hôpitaux [de communautés culturelles] avec le changement démographique actuellement en cours [au Québec]?

Mohamed Labidi

Peur
Bernard Ouellet, le maire de Saint-Apollinaire, croit que la mésinformation et la peur ont eu raison du projet.

Je le répète depuis le début, on manque d’informations. On voit le mauvais côté des musulmans, mais pas les beaux côtés. Les gens ont des craintes fondées, je crois, quand ils manquent d’informations. Les gens ont peur de se faire envahir, de perdre leurs racines québécoises, que ces gens-là nous dominent avec ce qui vient après : la mosquée et le reste.

Bernard Ouellet
Bernard Ouellet, maire de Saint-Apollinaire
Bernard Ouellet, maire de Saint-Apollinaire Photo : Radio-Canada

Cette réponse citoyenne choque Mohamed Labidi et la communauté musulmane.

On n'aurait jamais pensé que des personnes pouvaient s’opposer à l’installation d’un cimetière quelque part. C’est ridicule d’avoir peur des musulmans.

Mohamed Labidi

Sur les 49 personnes appelées à voter, dimanche, 36 ont participé au référendum de Saint-Apollinaire. Dix-neuf citoyens se sont prononcés contre le projet, 16 pour, et un bulletin de vote a été rejeté.

Chargement en cours