Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du vendredi 2 juin 2017

Glorifier la sobriété

Publié le

Éliane Gagnon
Éliane Gagnon   Photo : Radio-Canada / Laurence Monarque

La comédienne Éliane Gagnon a fondé Soberlab avec l'objectif de glorifier la sobriété au même titre que la société glorifie la consommation et le party.

S’il y a un sujet qu’elle connaît bien, c’est celui-là. Elle a consommé pendant 20 ans, d’abord de la marijuana à l’âge de 11 ans, « pour finalement devenir une bonne alcoolique et toxicomane ».

C’est une maladie insidieuse, l’alcoolisme, mais de savoir que c’est une maladie, c’est libérateur.

Éliane Gagnon

Elle a avoué qu'elle aurait pu mourir et même tuer des gens à plusieurs reprises.

S’amuser sans alcool

Soberlab se veut un lieu de rassemblement sécuritaire pour échanger, créer et « avoir l’impression d’avoir une vie ». Éliane Gagnon affirme que la vie ne s’arrête pas après avoir cessé de consommer.

La fille de party, c’était ça mon identité. Je suis encore une fille de party, mais sobre.

Éliane Gagnon

Bien que l’entreprise vise plus particulièrement les gens toxicomanes et alcooliques, elle invite tout de même les consommateurs à participer aux événements organisés et à réfléchir à leur rapport à la consommation.

« La sobriété, c’est accessible à tous », a conclu Éliane Gagnon.

Un événement est prévu pour le 8 juillet prochain, à Québec.

Chargement en cours