Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 20 novembre 2017

Un monument en hommage aux enfants assassinés et disparus à Montréal

Publié le

Christiane Sirois et Mélanie Métivier, la mère et la soeur de Sébastien Métivier.
Christiane Sirois et Mélanie Métivier, la mère et la soeur de Sébastien Métivier.   Photo : Radio-Canada / Hugo Lavoie

Une cérémonie bien particulière, qui se déroulait autour d'une pierre tombale hors du commun, a attiré l'attention du chroniqueur urbain de Gravel le matin, Hugo Lavoie, lors d'une récente visite au Repos Saint-François d'Assise, à Montréal.

La famille et les amis de Sébastien Métivier, disparu le 1er novembre 1984, y étaient réunis pour commémorer sa mémoire. La mère du garçon, Christiane Sirois, est l’instigatrice de la construction de ce monument, érigé en 2012.

L’idée lui est venue lorsqu’elle a visité la mère d’une fillette enlevée, violée, puis assassinée. L’urne de la jeune fille trônait au salon, une image qui a marqué Mme Sirois.

Je me suis demandé ce que j’allais faire si on retrouvait mon fils mort, ce que je ne veux pas. Mais tout d’un coup, je pourrais me retrouver avec une urne à mettre dans mon garde-robe? Sur une tablette avec des livres? C’est inhumain!

Christiane Sirois

La sœur de Sébastien, Mélanie Métivier, ressentait aussi un vide.

Il n’y avait pas de place pour se recueillir, parce que Sébastien n’a jamais été retrouvé. La seule place qu’on avait, c’était l’église et l’école, et elles sont fermées. Tout meurt, mais on veut que personne n’oublie mon frère.

Mélanie Métivier

Bénévolat

Christiane Sirois a contacté l’administration du cimetière Repos Saint-François d’Assise. Touché par son histoire, le directeur général, Richard Pronovost, a décidé de poser un geste concret pour aider les familles qui vivent ce genre de deuil. La chaîne funéraire a travaillé bénévolement pour créer le monument.

C’est un gros cadeau qu’on a eu. J’apprécie vraiment beaucoup.

Mélanie Métivier

L’urne de Gabriel Dufresne-Élie repose près du monument. Celui-ci comporte aussi les photos de Maurice Viens et de Pascal Poulin, deux enfants assassinés, et dont le corps est enfoui dans une fosse commune. Enfin, on y retrouve aussi la photo de Sébastien Métivier. Celui-ci n’a jamais été retrouvé.

Hugo Lavoie était de passage au Repos Saint-François d'Assise pour réaliser un reportage sur Marie Magella St-Martin, une aviatrice militaire oubliée.

Chargement en cours