Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marie-France Bazzo
Audio fil du samedi 8 juillet 2017

L’Union européenne, plus importante que jamais selon Daniel Cohn-Bendit

Publié le

L'écologiste et ex-eurodéputé Daniel Cohn-Bendit en mai 2017
L'écologiste et ex-eurodéputé Daniel Cohn-Bendit en mai 2017   Photo : Getty Images / AFP / Joel Saget

À l'opposé de ceux qui martèlent que l'Europe vit une « polycrise » et qu'il faut démanteler l'Union européenne, l'ex-député européen Daniel Cohn-Bendit est un optimiste qui croit au pouvoir de la fédération européenne en ces temps troubles. « L'Union peut et doit se donner des structures et un budget pour réduire les injustices entre ses différents pays », dit-il.

« Une Europe véritablement fédérale serait capable, avec un budget européen consistant, de réguler le déséquilibre financier qui perdure entre les différents pays d’Europe », dit l’enthousiaste ex-député. Ainsi l’Europe corrigerait les injustices causées par la plus récente crise économique. Il faut aussi des politiques harmonisées pour régler la crise migratoire, et ce n’est certainement pas en fermant les frontières que l’Europe y arrivera, selon Daniel Cohn-Bendit.

Le terrorisme est l’autre problème majeur qui préoccupe l’Europe et qui inquiète ses populations. Toutefois, aux yeux de notre invité, la fermeture des frontières ne va pas empêcher les actes terroristes.

Le terrorisme est une réalité qui peut très bien s’organiser à partir des citoyens vivant déjà sur les territoires des pays attaqués. On sait pertinemment aujourd’hui que ce terrorisme n’est pas l’apanage des étrangers qui traversent les frontières. C’est naïf de s’imaginer lutter contre le terrorisme en sécurisant les frontières à outrance.

Daniel Cohn-Bendit
L'ex-député européen Daniel Cohn-Bendit
L'ex-député européen Daniel Cohn-Bendit Photo : Radio-Canada/Annie Bélanger

D'ailleurs, depuis l’élection d’Emmanuel Macron, l’ex-eurodéputé observe que la France et l’Europe ont retrouvé leur optimisme. « Même si, dans de nombreuses régions de la France, les exclus du projet économique global sont déçus et se font entendre, je crois que le mouvement En marche de Macron peut leur redonner confiance et les intégrer. C’est le défi : il faut mettre en place des mécanismes pour les inclure dans le projet européen sans brimer leurs intérêts économiques locaux. »

Aux yeux de Daniel Cohn-Bendit, rien de tout cela n’est impossible. Le politicien abordera notamment ces questions dans une grande conférence à l’Université de Montréal le samedi 15 juillet à 13 h. Intitulé Macron va-t-il changer l’Europe?, cet événement public gratuit, organisé par le Centre d'études et de recherches internationales (CÉRIUM), fera aussi entendre les propos du journaliste Jean Quatremer.

Chargement en cours