Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Franco Nuovo
Audio fil du dimanche 14 janvier 2018

Judes Poirier, le chercheur qui veut vous faire vivre vieux

Publié le

Judes Poirier en entrevue au studio 17
Le Dr Judes Poirier est un spécialiste du vieillissement et de la maladie d'Alzheimer.   Photo : Radio-Canada / Cecile Gladel

La science n'a pas encore trouvé le médicament miracle contre l'alzheimer, mais des chercheurs pugnaces comme le docteur Judes Poirier ne perdent pas espoir. La longévité humaine, à ses yeux, est une nécessité quasi spirituelle et l'une des plus grandes beautés de l'existence. Il consacre sa vie à chercher des manières pour tous de vivre vieux et en santé. Discussion avec un médecin en quête d'immortalité.

« Je suis fasciné, dit Judes Poirier, par le vieillissement et par le fait que, tous les sept ans, on remplace toutes les molécules de notre corps. Donc, à 48 ans, ça fait cinq fois qu’on n'a rien avec qui on était à 14 ans. Les souvenirs de nous à 14 ans sont les souvenirs de quelqu’un d’autre. C'est un mécanisme biologique passionnant. »

Grand spécialiste de la maladie d'Alzheimer, Judes Poirier rappelle que « dans la phase modérée, les patients ont encore d'excellents souvenirs de leur enfance ou de quand ils étaient jeunes adultes. » Il est donc important, indique-t-il, de les accompagner en plongeant avec eux dans ces souvenirs.

Même quand la maladie est plus avancée, il est possible que la personne ne vous reconnaisse pas, mais qu'elle réagisse encore à un geste familier que vous avez toujours fait en sa présence – par exemple lui déposer un doux baiser sur le front. « Les souvenirs de la personne atteinte d’alzheimer disparaissent du plus récent au plus ancien. Mais les émotions et la perception de l’affection demeurent vives jusqu'au dernier moment. »

Écoutez la deuxième partie de l'entrevue

Le cerveau, cet organe mystérieux
Les recherches de Judes Poirier se concentrent sur le cerveau. Le scientifique ne cessera jamais de s'y intéresser, car de nombreuses connaissances nous échappent encore. « On connaît la mécanique, dit-il, et on connaît les réseaux neuronaux grâce aux scanneurs de plus en plus puissants. Mais on ne sait pas, par exemple, où se trouve la conscience et où se trouvent précisément les zones régissant les émotions. On va y arriver quand on aura des machines capables d'observer des zones plus détaillées du cerveau, quand on pourra analyser microscopiquement les cellules. »

Les livres de notre invité :
- La maladie d’Alzheimer : le guide, coécrit avec Serge Gauthier, Éditions du Trécarré, octobre 2011
- Jeune et centenaire, Éditions du Trécarré, février 2017 (l'ouvrage sera réédité en février 2018 sous le titre La longévité expliquée et démystifiée)

Des articles à lire :
- Judes Poirier, personnalité La Presse en 2014
- « Maladie d'Alzheimer : des percées et des ratés », par Alain Labelle, radio-canada.ca, 10 janvier 2018
- Le géant pharmaceutique Pfizer a annoncé le 6 janvier qu’il mettrait un terme à la recherche de médicaments contre les maladies d’Alzheimer et de Parkinson (article en anglais)
- « Hogewey aux Pays-Bas : Libres dans le village Alzheimer », par Daphné Mongibeaux, Paris Match, 14 septembre 2015
- « Certains porteurs du gène défectueux ne développeront pas l'alzheimer », par Pauline Gravel, Le Devoir, 11 janvier 2018
- Le secret des Japonais pour vivre longtemps et en santé (article en anglais)

Des sites à consulter :
- La page du Centre StoP-Alzheimer, le centre d’études sur la prévention de la maladie d’Alzheimer, établi à l’Institut Douglas
- Le site de la maison Carpe Diem, à Trois-Rivières, qui a recréé un environnement familial pour les personnes souffrant d'alzheimer

Chargement en cours