Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Doris Larouche
Audio fil du vendredi 11 août 2017

Le café d’une Jeannoise au Costa Rica bientôt sur nos tablettes?

Publié le

Une femme entourée de plants de café
La Jeannoise Marie-Dominique Bergeron sur sa plantation de café au Costa Rica.   Photo : Courtoisie : Marie-Dominique Bergeron

L'ancienne directrice du camp musical du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Marie-Dominique Bergeron, est maintenant cultivatrice de café au Costa Rica.

Son café pourrait bientôt faire son apparition sur les tablettes de la région.

Marie-Dominique Bergeron et son mari, les deux propriétaires de Perronber café, ont entrepris des démarches au Québec pour exporter le café qu’ils produisent.

Ces derniers ont créé des liens avec des fermes locales pour qu’elles vendent leurs produits.

Ce sont toutefois des démarches qui prennent du temps.

Un terreau fertile

La Jeannoise est retournée en sol costaricain en juin pour reprendre ses activités.

Elle a par la suite mis en terre 4000 plants et acheté une nouvelle parcelle de 5000 mètres carrés.

En tout, la propriété, qui donne sur l’océan Pacifique, est d'une superficie de 2,3 hectares. Elle est située à San Ramon, à environ une heure de route au nord-ouest de San José, la capitale.

Une équipe de travail qui sourit à la caméra
Marie-Dominique Bergeron et son mari, Martin Perron, en compagnie de leur équipe de travail.   Photo : Courtoisie : Marie-Dominique Bergeron

De lieu de vacances à terre d'exploitation agricole

Marie-Dominique Bergeron et son mari l’ont achetée en 2006 pour que l’endroit devienne un lieu de vacances.

« Petit à petit, on s’est intéressés au café. On aime le boire et ça devenait intéressant de comprendre le processus de fabrication », a souligné la Costaricaine d’adoption en entrevue à Café, boulot, Dodo.

On aime les choses qui ne sont pas dans le courant régulier.

Marie-Dominique Bergeron

Un institut du café au service des producteurs

Marie-Dominique Bergeron estime que le Costa Rica est bien organisé pour la production de café. Le pays a mis sur pied un institut qui appuie producteurs et exportateurs.

Dans la région où l’entreprise cultive, le relief accidenté rend la récolte difficile. Il est donc difficile d’utiliser de la machinerie.

Perronber Café veut se spécialiser dans les produits fins. L’entreprise est même intéressée à se mesurer à d'autres producteurs dans le cadre de compétitions internationales du café.

Chargement en cours