Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Doris Larouche
Audio fil du lundi 19 juin 2017

Tornade : le cycliste Langis Boudreault a eu la peur de sa vie

Publié le

Langis Boudreault
Langis Boudreault   Photo : Radio-Canada / Jonathan Lamothe

Le cycliste Langis Boudreault l'a échappé belle, dimanche, lorsqu'une tornade a balayé le secteur d'Hébertville où il roulait sur son vélo de montagne.

La tempête a commencé alors qu’il était près du mont Lac-Vert. Le cycliste de Saint-Bruno a raconté sa mésaventure à l’émission Café, boulot, Dodo.

« J’entends un bruit bizarre. On aurait dit un VTT avec peut-être une petite remorque en arrière. Ça faisait un bruit quand même spécial. Je me dis : "Je vais m’arrêter parce qu’il peut me frapper". J’étais dans une petite courbe. Mais là, il n’arrive pas », raconte le cycliste de Saint-Bruno.

« Ça faisait 10, 15 secondes que j’attendais. J’entends un peu plus les éclairs, le tonnerre. Là, je vois bien que ce n’est pas un VTT qui s’en vient vers moi. C’est vraiment un mur de vent », poursuit Langis Boudreault avec émotion.

L’homme s’est alors précipité par terre.

Là, l’instinct de survie embarque.

Langis Boudreault, cycliste
Un arbre arraché par la tornade à Hébertville
Un arbre arraché par la tornade à Hébertville Photo : Radio-Canada/Jonathan Lamothe

Sa plus grande peur était d’être emporté par le vent. Des arbres sont tombés sur lui et autour de lui, de même que des feuilles et de la terre.

« Ça a duré peut-être au total 30, 40 secondes [...] Et là, j’ai dit : "Bon, je suis encore vivant! C’est bon signe, j’ai rien de cassé" », se rappelle le cycliste.

M. Boudreault est heureux d’avoir eu le réflexe de se coucher sur le sol. Selon lui, c’est ce qui lui a sauvé la vie.

Chargement en cours