Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patricia Sauzede-Bilodeau
Audio fil du lundi 12 février 2018

Les athlètes olympiques, à la merci des troubles alimentaires

Publié le

Dans les troubles alimentaires, comme l'anorexie et la boulimie, la recherche du poids idéal est l'élément déclencheur de problèmes plus profonds.
Dans les troubles alimentaires, comme l'anorexie et la boulimie, la recherche du poids idéal est l'élément déclencheur de problèmes plus profonds.   Photo : iStock

Bien qu'ils soient souvent identifiés comme des exemples à suivre, il ne faut jamais oublier que les athlètes olympiques ne sont pas invincibles. Tout comme pour le commun des mortels, il existe des failles dans leur armure. Parmi elles, les problèmes de comportement alimentaires.

La doctorante en psychologie à l’Université du Québec à Trois-Rivières Marilou Ouellet s’est penchée sur la question.

Selon Mme Ouellet, il est difficile d'évaluer le pourcentage exact d’athlètes qui souffrent de ces maladies, mais les études tendent à démontrer qu'il se situe aux alentours de 65 %. Ce qui fait en sorte que le problème ne peut plus être ignoré.

Parmi les comportements recensés, il y a la restriction alimentaire, les vomissements provoqués et l’exercice à excès.

Afin de les décourager ces comportements, la doctorante en psychologie fait valoir le rôle des nutritionnistes, qui doivent travailler avec les athlètes afin de défaire leurs croyances alimentaires erronées.

Il y a une espèce de croyance, dans le domaine sportif, que le poids est gage de performance. Mais [...] il y a plein d’autres facteurs qui entrent en ligne de compte

Marilou Ouellet, doctorante en psychologie à l’Université du Québec à Trois-Rivières

Chargement en cours