Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Jean-René Dufort en 2067

Audio fil du 15 juillet - Le climat et l'environnement

  • Une illustration montrant une ville futuriste au loin avec, au premier plan, une plage parsemée de palmiers devant une eau bleue.

    Météo paradisiaque au Québec, catastrophes climatiques ailleurs dans le monde

    Le climat de Montréal en 2067 s'apparente à celui du sud de la Californie 50 ans plus tôt. Un rêve réalisé pour certains Québécois, mais qui s'accompagne de répercussion environnementales désastreuses dans le monde, comme l'augmentation des tempêtes violentes et la disparition des terres habitables sur des îles et aux abords d'océans, explique le physicien Normand Mousseau. Voir la suite »

  • Cette illustration montre un soleil dont les rayons sont reflétés par une couche externe de l'atmosphère de la Terre.

    La géo-ingénierie, une solution déficiente aux changements climatiques

    « Le réchauffement climatique est causé par l'humain, et sa solution sera elle aussi humaine », déclare le philosophe des sciences Frédéric Bouchard. Selon lui, l'émergence, en 2067, de technologies permettant de manipuler le climat et l'environnement ne fait que « pelleter le problème en avant » en plus de causer des déséquilibres géopolitiques majeurs. Voir la suite »

  • L'illustration montre trois mammouths parcourant un sol blanc. En arrière-plan, on voit une chaîne de montagnes.

    Le clonage pour guérir la planète, une approche controversée

    En 2067, on trouve en Sibérie quelques mammouths laineux qui ont été réintroduits grâce au travail acharné d'un groupe de scientifiques. Tout comme 50 ans plus tôt, le clonage est un domaine qui fascine nombre de chercheurs et qui continue de mettre en évidence la relation souvent tordue qu'ont les humains avec la nature, constate la journaliste scientifique Marianne Desautels-Marissal. Voir la suite »

Chargement en cours