Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Maude Rivard
Audio fil du mardi 16 mai 2017

Un savoir-faire ancestral renaît à Gesgapegiag

Publié le

Stephen Jerome et ses élèves posent avec des paniers
Neuf résidents de Gesgapegiag passeront 14 semaines dans l'atelier de Stephen Jerome pour acquérir le savoir-faire traditionnel   Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Neuf résidents de Gesgapegiag ont entamé récemment une formation de 14 semaines pour apprendre la technique traditionnelle micmaque de fabrication de paniers en frêne noir.

La formation est une initiative du Conseil de bande de Gesgapegiag qui voulait s'assurer que ce savoir-faire soit accessible aux futures générations, de la coupe du frêne noir jusqu’au tressage du panier.

Le professeur n’est nul autre que Stephen Jerome, le dernier membre de la communauté de Gesgapegiag à fabriquer régulièrement des paniers selon la technique ancestrale.

Je suis le seul au monde qui fait ça à temps plein. Il y a des vieux qui savent comment faire, mais ils ne sont plus capables en raison de leur condition physique.

Stephen Jerome, artisan vannier

Kurt Gedeon, 32 ans, prend part à cette formation. « Je sais maintenant comment couper un tronc de frêne, raconte-t-il, le préparer, le marteler, préparer les lanières de bois pour confectionner les paniers. »

C’est la première fois en 12 ans que je suis heureux du travail que j'ai à faire. Et j’aimerais transmettre ce savoir aux jeunes générations pour le garder vivant.

Kurt Gedeon, participant à la formation
À l'avant-plan, Kurt Gedeon apprend à tailler de fines lanières de frêne noir
À l'avant-plan, Kurt Gedeon apprend à tailler de fines lanières de frêne noir à l'aide d'une machine qu'il a lui-même construite Photo : Radio-Canada/Isabelle Larose

Un passage marquant à Sundance

Stephen Jerome a récemment quitté son emploi dans le domaine éolien pour se consacrer à temps plein à la fabrication de paniers et à la formation auprès des membres de sa communauté.

Il faut dire que le court-métrage My father’s tool dont il est la vedette a fait connaître au monde entier cette technique ancestrale micmaque. Le film d’Heather Condo qui démontre toutes les étapes de fabrication des paniers s’est rendu en compétition officielle au Festival du film de Sundance.

Lors de cet événement, Stephen Jerome a rencontré le militant écologiste David Suzuki, qui l’a convaincu de transmettre ses connaissances. « Il m’a dit, en pointant son doigt vers moi, c’est à toi d’enseigner la fabrication de ces paniers-là », se rappelle M. Jerome.

Bien que la formation vienne tout juste de commencer, Stephen Jerome exprime déjà le souhait d'accueillir un nouveau groupe d'élèves à l'automne pour que son savoir-faire se transmette au plus grand nombre possible.

Stephen Jerome montre comment finaliser un panier à l'une de ses élèves
Stephen Jerome montre comment finaliser un panier à l'une de ses élèves Photo : Radio-Canada/Isabelle Larose

Chargement en cours