Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Doucet
Audio fil du vendredi 19 janvier 2018

Renforcement du réseau électrique : les travaux sur le pont de Shippagan dimanche

Publié le

Le pont qui relie Shippagan à Lamèque au Nouveau-Brunswick.
Le pont qui relie Shippagan à Lamèque au Nouveau-Brunswick.   Photo : Radio-Canada

Énergie NB procédera finalement dimanche après-midi à l'installation de 17 poteaux d'acier sur le pont qui relie les îles de Lamèque et de Miscou à Shippagan, sur le continent.

Le pont sera fermé sur une voie de midi à 18 h pour permettre aux équipes de la société d’énergie de faire ces travaux, jugés nécessaires à la suite de violentes tempêtes qui ont frappé la Péninsule acadienne depuis un an.

L’une de ces tempêtes, en mai dernier, avait fait tomber en cascade les poteaux sur ce pont. Des vents de la force d’un ouragan avaient alors soufflé sur la région.

Des poteaux d'électricité au sol près du pont de Shippagan
Les poteaux d'électricité sont tombés en cascade sur le pont de Shippagan lors d'une tempête de vent, en mai dernier.   Photo : Facebook/Jonathan Benoit

Énergie NB procède au renforcement général de son réseau depuis que des événements météorologiques extrêmes, comme la tempête de pluie verglaçante de l’an dernier, ont mis en évidence ses faiblesses.

Selon le président-directeur général de la société, Gaëtan Thomas, la priorité est donnée aux infrastructures côtières.

« On a mis des ancres et des câblages pour ancrer les structures pour s’assurer qu’on n’a pas de défaillance en cascade comme on a eu l’année passée. On a fait ça dans plusieurs endroits dans la Péninsule acadienne et depuis ce temps-là, on s’aperçoit que le système répond plus favorablement. »

Le PDG debout devant un mur avec la raison sociale de l'entreprise
Le PDG d'Énergie Nouveau-Brunswick, Gaétan Thomas Photo : Radio-Canada

Énergie NB a révisé ses normes et décidé par exemple de ne plus de servir de traverses en bois sur les poteaux, en construisant de nouvelles lignes de transport. Elle privilégiera les traverses en acier.

« C’est vraiment ces traverses-là (en bois) qui ont causé le plus grand problème sur les lignes de transport durant la tempête du verglas », précise M. Thomas.

La société d’énergie dépense de 20 à 27 millions de dollars par année pour reconstruire ses lignes de transport, en donnant la priorité aux régions les plus touchées par les dernières tempêtes.

Des travaux fructueux

Ces efforts commencent à porter leurs fruits, selon Gaëtan Thomas. Il note que lors des deux dernières tempêtes, les clients qui avaient perdu le courant l’ont retrouvé en moins de 24 heures, sauf rares exceptions.

Le courant sera de nouveau interrompu à Lamèque et Miscou pendant les travaux de dimanche.

M. Thomas demande aux résidents des îles d’éviter de laisser trop d’appareils en marche à ce moment-là.

« On demande aux gens de s’assurer qu’ils ne mettent pas toute leur charge électrique en même temps parce que parfois, ça peut causer des délais et on a donné beaucoup de messages à travers les médias pour s’assurer que les gens collaborent. »

Chargement en cours