Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Doucet
Audio fil du mercredi 17 janvier 2018

Quatre médecins pour le prix d'un : une clinique nouveau genre à Oromocto

Publié le

Un professionnel de la santé
Une nouvelle équipe de médecine familiale permettra d'avoir accès plus rapidement à un médecin qui connaît son dossier médical au Nouveau-Brunswick.   Photo : iStock

La première équipe de médecine familiale a commencé à travailler au Nouveau-Brunswick. Ce nouveau modèle permet aux patients d'avoir accès non pas à un, mais à quatre médecins qui connaissent leur dossier médical. Une façon d'améliorer l'accès aux soins de première ligne et de limiter les visites aux urgences.

Le gouvernement provincial, en collaboration avec la Société médicale du Nouveau-Brunswick, a annoncé la création d'un nouveau modèle de soins. La première équipe de quatre médecins a été formée au début du mois de janvier. Stéphane Paulin, médecin à Oromocto, en fait partie avec trois de ses collègues.

« Ce modèle vise un meilleur accès aux services primaires. Le patient peut appeler au bureau et avoir accès à l'infirmière et au médecin. C'est aussi pour limiter les visites à l'urgence, pour régler des problèmes qui sont plus faciles à aborder en clinique », explique la Dre Paulin.

Cette formule permet aussi une meilleure conciliation travail-famille pour les omnipraticiens. Selon la province, les résidents en médecine familiale ont indiqué dans un sondage préférer exercer la médecine au sein d’une équipe plutôt que de travailler selon le modèle traditionnel de rémunération à l’acte.

« Quand je dois m'absenter, j'ai moins de préoccupations, estime M. Paulin. On prend nos tours pour travailler en soirée. C'est un modèle qui permet d'avoir cet équilibre. »

L'informatisation des dossiers médicaux est essentielle, car les médecins ne travaillent pas nécessairement au même endroit. Stéphane Paulin explique qu'avec son équipe, les patients peuvent prendre des rendez-vous sur Internet et peuvent même poser des questions en ligne.

L'équipe d'Oromocto est la première du genre au Nouveau-Brunswick, mais on assure, à la Société médicale, que des discussions sont entamées pour former d'autres unités dans les mois à venir.

Chargement en cours