Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Doucet
Audio fil du mercredi 13 septembre 2017

Les spectacles de danse exotique interdits à Campbellton

Publié le

Des danseurs en costume de pompier
Des danseurs de l'émission Le cheval-serpent   Photo : Radio-Canada

Un bar de la région de Campbellton a rencontré un obstacle de taille lorsque les propriétaires ont voulu accueillir des danseurs exotiques. En effet, il existe un arrêté municipal interdisant les spectacles de ce genre dans la municipalité.

« Les propriétaires nous ont indiqué leur volonté d'organiser une soirée des dames. Mais on ne savait pas qu'il existait un arrêté municipal avant qui remonte à 1997 », explique la mairesse de Campbellton, Stephanie Anglehart-Paulin.

Les propriétaires souhaitaient accueillir les danseurs le 4 novembre, mais selon Stephanie Anglehart-Paulin, le délai est trop court pour permettre au conseil municipal de modifier la législation.

La mairesse affirme que le conseil municipal n'est pas contre le projet du bar Old Brass Rail.

Il y a un consensus au conseil. On n'est pas contre ça, surtout que c'est un événement unique.

Stephanie Anglehart-Paulin

Selon Mme Anglehart-Paulin, la population de Campbellton ne semble pas non plus fermée à l'idée d'accueillir des danseurs érotiques dans la région. Elle affirme que l'arrêté municipal sera révisé sous peu.

Au Nouveau-Brunswick, la présentation de divertissement exotique est permise, mais réglementée. Les danseurs doivent être âgés de 19 ans et plus et l'exposition de parties génitales est interdite. Les contacts entre le public et les danseurs sont aussi prohibés. Les municipalités peuvent aussi choisir d'adopter une réglementation qui leur est propre.

Chargement en cours