Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Doucet
Audio fil du jeudi 31 août 2017

Michel-Vital Blanchard se souvient de sa rencontre avec la princesse Diana

Publié le

La princesse Diana tient le petit prince Harry dans ses bras.
La princesse Diana tient le petit prince Harry dans ses bras.   Photo : Reuters

Un militant acadien, un premier ministre et la princesse de Galles: trois personnages qu'on n'associerait pas, mais liés par une chanson.

En 1983, le cofondateur du Parti acadien, Michel-Vital Blanchard est parvenu à se faire inviter par le premier ministre de l'époque Richard Hadfield à un dîner royal, pour interpréter une chanson qu'il avait composée en l'honneur de la princesse Diana.

Michel Vital Blanchard
Michel Vital Blanchard Photo : Radio-Canada

Ça, c'était le style Hadfield, qui faisait des surprises et des cadeaux. Il était allé chercher le piano et les micros et n'avait rien dit ça à personne!

Michel Vital Blanchard, compositeur

Avec une dizaine d'amis, il a surpris la princesse avec une chanson intitulée Once Upon a Smile.

On a commencé en chantant It's a Long Way to Tipperary. La salle a applaudi tout de suite en partant. On savait qu'on les avait de notre bord.

Michel Vital Blanchard, compositeur

Michel-Vital Blanchard se souvient du sentiment d'imposteur qui l'habitait, lui, un militant acadien, dans une salle de banquet de Saint-Jean au début des années 80.

Imaginez la scène, il y a 700 loyalistes dans un banquet et c'est nous qui étions la surprise du Nouveau-Brunswick. Ça a fait un moyen boom! D'ailleurs il y avait un agent de la GRC à côté de la prise électrique pour la déconnecter au cas où on partirait sur quelque chose d'autre

Michel Vital Blanchard,

Mais il se souvient surtout de la princesse et de l'impression qu'elle lui a laissée.

« Elle était très timide dans la réalité. Elle a fait une révérence devant les trois chanteuses. Elle n'imposait pas, on n'aurait pas dit une princesse, même si elle était encore plus belle en personne qu'en photos. Elle nous avait dit que c'était le plus beau cadeau qu'elle avait reçu depuis qu'elle était mariée. »

Chargement en cours