Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Doucet
Audio fil du vendredi 10 novembre 2017

Un premier spectacle qui éblouit au centre Jean-Daigle

Publié le

Gregory Charles et la chorale du Fleuve Saint-Jean
Gregory Charles et la chorale du Fleuve Saint-Jean   Photo : Radio-Canada / Anne-Marie Parenteau

Les spectateurs ont été nombreux au premier spectacle au centre Jean-Daigle d'Edmundston, jeudi soir. Près de 3000 personnes ont assisté à la prestation du chanteur Gregory Charles.

Il y avait de la fébrilité dans l'air, mais lorsque le maire d'Edmundston Cyrille Simard a allumé les lumières de la scène, tout était en place pour le premier grand spectacle de l'histoire de cette nouvelle salle.

La soirée a débuté avec des prestations d'artistes locaux, dont Jason Guérette et le groupe Spoutnique.

Le groupe Spoutnique en première partie du spectacle de Gregory Charles.
Le groupe Spoutnique en première partie du spectacle de Gregory Charles. Photo : Radio-Canada/Anne-Marie Parenteau

L'homme-orchestre Gregory Charles a ensuite pris la scène avec son spectacle de demandes spéciales. Le public a bien essayé de lui compliquer les choses, mais l'artiste a relevé le défi haut la main en chantant toutes les chansons demandées, de Dalida, à Muse, en passant par Guns 'N Roses, Leonard Cohen et Charles Trenet.

Gregory Charles en spectacle au centre Jean-Daigle d'Edmundston
Gregory Charles en spectacle au centre Jean-Daigle d'Edmundston Photo : Radio-Canada/Anne-Marie Parenteau

Une chorale composée de chanteurs de la région s'est jointe à lui pour un petit tour de trois chansons. Du moins, c'est ce qu'ils croyaient, mais Gregory Charles a invité le groupe de 120 chanteurs âgés de 10 à 90 ans à rester avec lui jusqu'à la fin du concert, vers 23 h 30, une expérience unique d'improvisation pour le groupe.

Deux autres spectacles sont prévus d'ici samedi à l'occasion de l'inauguration du centre Jean-Daigle. Vendredi, le Sam Robert Band, Lisa LeBlanc et An Accoustic Sin seront sur scène. Samedi, Travis Cormier et Marie-Mai viendront conclure les festivités.

La Ville d'Edmundston n'a pas l'intention de s'arrêter là, si on en croit la directrice artistique Anne Martin.

« Ah non! Avec un beau centre de même, on va continuer. On est en discussions avec des maisons de production. On est prêts à louer le centre Jean-Daigle. Avant, les tournées arrêtaient au Québec et ne passaient pas par Edmundston. Maintenant, on a l'espace pour les accueillir. »

Chargement en cours