Imprimer cette page

Jeudi 16 janvier 2014 15 h 46 HNE

Sur le Web

 

Radio-Canada n'est pas
responsable du contenu des sites extérieurs.

2 DéCEMBRE 2009

[ 17 h 00 ] HAE - Teaser Vidéo - UNE Nouvelles

Teaser Vidéo - Une Nouvelle

-

L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites n'est pas permise

[ 16 h 32 ] HAE - Variétés

Tiger Woods s'explique

Site web de Tiger WoodsLe golfeur américain Tiger Woods, impliqué dans un accident de la route la semaine dernière, a publié un communiqué sur son site officiel, mercredi, dans lequel il présente ses excuses pour ses « écarts de conduite ». 
 
Il se dit par ailleurs abasourdi par la couverture médiatique suscitée par l'incident.  
 
Les médias à potins s'en donnent d'ailleurs à coeur joie. Que ce soit le site TMZ, qui a publié sur son site le rapport de police, wesh.com, qui propose des photos du véhicule endommagé, ou encore US Magazine, qui publie un document audio présenté comme un message téléphonique de Tiger Woods à sa prétendue maîtresse, les fuites sont légion sur la toile. 
 
Loin de moi l'intention de faire l'apologie de ce type de journalisme. Toutefois, force est de constater que c'est Internet qui a forcé Tiger Woods à réagir. En effet, il a publié son communiqué en réaction à ces fuites et avant que cette envolée médiatique n'enfle davantage. 
 
Par ailleurs, l'incident de la semaine dernière ne devrait pas avoir de répercussions dans l'immédiat sur les commandites de Tiger Woods. Comme le rapportait lundi CNN, ses principaux commanditaires l'ont publiquement soutenu. Toutefois, Advertising Age estime qu'à long terme, son image pourrait s'en trouver ternie. 
 
Pour m'écrire: vincent.grou@radio-canada.ca -

L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites n'est pas permise

[ 16 h 12 ] HAE - Grippe A (H1N1)

Aider à suivre la grippe en ligne

L'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal a mis invite la population à l'aider à suivre l'évolution de la grippe A (H1N1) dans la région métropolitaine, avec le site grippemontreal.qc.ca
 
Les internautes qui s'inscrivent recevront un formulaire à remplir, chaque semaine. Ils auront à indiquer si des personnes de leur entourage présentent des symptômes de la grippe.  
 
Les données recueillies seront compilées et aideront à suivre l'évolution du virus. Ces statistiques sont toutefois à prendre avec précaution. Le blogue de Grippe Montréal invite à la prudence en raison de la taille de l'échantillon (un peu plus de 720 personnes au moment d'écrire ces lignes, dont on peut voir la répartition sur cette carte) et le fait que l'enquête se déroule sur la base d'une participation volontaire. 
 
Grippe Montréal espère donc attirer le plus grand nombre possible de participants, afin d'avoir des résultats fiables. 
 
Je profite de l'occasion pour souligner que l'Agence de la santé et des services sociaux à Montréal a mis le web au coeur de sa campagne contre le virus de la grippe A (H1N1). Par exemple, sur son site, les internautes sont invités à répondre à différents sondages. Celui de cette semaine pose la question suivante: « Comment avez-vous réussi à convaincre un parent ou un ami à se faire vacciner? » 
 
Pour m'écrire: vincent.grou@radio-canada.ca -

L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites n'est pas permise

[ 13 h 15 ] HAE - Internet

Street View Canada : Nouvelles destinations

Le service Street View de Google, qui a fait son entrée au Canada le 7 octobre dernier , est maintenant disponible dans neuf autres villes du pays. 
 
Il s'agit de Victoria et Nanaimo en Colombie-Britannique, d'Edmonton en Alberta, de Saskatoon et Saskatchewan, de Winnipeg au Manitoba, de Sudbury et London en Ontario, de Sherbrooke au Québec et de Saint-Jean à Terre-Neuve et Labrador. 
 

Agrandir le plan 
 
Par ailleurs, Google a récemment annoncé que les installations olympiques de Vancouver et de Whistler sont actuellement photographiées. Un album spécial de Goggle Street View sera bientôt mis en ligne, semblable à ceux de Stonehenge, en Angleterre, de Pompéi, en Italie et de Versailles, en France. 
 
Pour m'écrire: vincent.grou@radio-canada.ca 
-

L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites n'est pas permise

[ 12 h 05 ] HAE - Vie privée

Vie privée: Facebook annonce des changements

FacebookLe site de réseautage social Facebook annonce de nouvelles mesures pour permettre à ses usagers d'avoir un meilleur contrôle de leurs renseignements personnels. 
 
Le président et fondateur du site, Mark Zuckerberg, a publié mardi soir une lettre ouverte sur le blogue officiel de Facebook . La lettre est en anglais sur le blogue, mais vous pouvez en lire une version en français sur la page d'accueil de votre compte Facebook, si celui-ci est en français. 
 
Parmi les changements apportés, les utilisateurs pourront désormais choisir qui a accès au contenu qu'ils mettent en ligne.  
 
La section des paramètres sera également modifiée. On y retrouvera une page qui guidera le choix des utilisateurs dans les nouvelles options proposées. Les utilisateurs seront d'ailleurs invités à réviser leurs paramètres, au cours des prochaines semaines. 
 
Enfin, les réseaux régionaux disparaîtront. Facebook explique que comme certains réseaux (la Chine et l'Inde, par exemple) comptent plusieurs millions d'utilisateurs, ils deviennent caducs du point de vue de la vie privée.  
 
Par ailleurs, M. Zuckerberg soutient que le site compte maintenant plus de 350 millions d'utilisateurs dans le monde. 
 
Rappelons qu'en juillet dernier, la commissaire à la protection de la vie privée du Canada, Jennifer Stoddart, avait fait part de ses inquiétudes quant aux pratiques de Facebook. Son rapport avait poussé le site de réseautage social à annoncer un changement de ses pratiques
 
Pour m'écrire: vincent.grou@radio-canada.ca -

L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites n'est pas permise

[ 10 h 40 ] HAE - Médias

Vers la fin de la gratuité sur Google

Page d'accueil de GoogleGoogle a annoncé mardi qu'il permettrait désormais aux de limiter le contenu gratuit disponible en ligne dans Google Actualités.  
 
L'annonce a été faite par John Mueller, analyste de Google à Zurich, sur le Webmaster Central Blog. On y retrouve d'ailleurs une foire aux questions, à l'intention des médias, sur les modifications entraînées par cette nouvelle politique. 
 
Les internautes pourraient donc « voir une page d'abonnement après avoir cliqué sur plus de cinq articles sur le site d'un éditeur », a pour sa part écrit Josh Cohen, un autre responsable de l'entreprise, sur le blogue officiel de Google Actualités
 
Ce changement intervient au premier jour d'une conférence sur la survie du journalisme à l'ère d'Internet, organisée par la Federal Trade Commission (FTC), l'agence américaine de protection des consommateurs. 
 
Il survient également alors que News Corporation, propriété du magnat des médias Rupert Murdoch, qui édite entre autres le Wall Street Journal, négocierait une entente avec Microsoft afin d'afficher son contenu en exclusivité sur le moteur de recherche Bing. 
 
M. Murdoch n'a d'ailleurs pas semblé impressionné par l'annonce de Google. Lors d'un débat pendant la conférence de la FTC, il a réitéré son intention de faire payer pour le contenu. « Le journalisme de qualité est cher », a-t-il déclaré, ajoutant que « le contenu de qualité n'est pas gratuit ». 
 
De son côté, Arianna Huffington, éditrice du site Huffington Post, un des principaux sites américains agrégateurs de contenu, a défendu le principe de la gratuité en ligne. Son allocution, dans laquelle elle dit aux médias traditionnels de « cesser de pleurnicher » et de s'adapter à la réalité du web, est disponible sur son site. 
 
Pour m'écrire: vincent.grou@radio-canada.ca 
-

L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites n'est pas permise

« décembre 2009 »



Error processing SSI file