Filtrez par année

  • Toutes les années
  • 1600 - 1800
  • 1800 - 1850
  • 1850 - 1900
  • 1900 - 1930
  • 1930 - 1960
  • 1960 - 1990
  • 1990 - 2015
  • Pas de données

Montréal a 375 ans, mais quel âge ont ses bâtiments?

Montréal célèbre son 375e anniversaire, mais très peu de vestiges de ses origines sont encore visibles. Par contre, de nombreux éléments architecturaux peuvent encore être observés. Sauriez-vous les reconnaître? Faites dérouler la page pour un voyage dans l’histoire de Montréal!

Par Roberto Rocha

Nous avons sélectionné une trentaine de bâtiments emblématiques de chaque époque, annotés par deux experts en architecture.

De plus, chaque bâtiment sur la carte est coloré selon son année de construction. Vous pourrez ainsi observer l’évolution de Montréal, quartier par quartier, époque par époque. Notons que la carte a été conçue à partir de diverses sources de données, dont beaucoup sont incomplètes (lire la FAQ pour en savoir plus).

Nos experts

Jacques Lachapelle est architecte et directeur de l’École d’architecture de l'Université de Montréal, où il enseigne depuis 1982. Il oeuvre depuis de nombreuses années dans le domaine de l’architecture canadienne et québécoise. Il a aussi présidé le Conseil du patrimoine de Montréal de 2012 à 2015.

Annmarie Adams est professeure à l'école d'architecture de l'Université McGill où elle a été directrice de 2011 à 2015. Elle est actuellement directrice du Département des études sociales en médecine. De 2012 à 2015, elle a présidé le Conseil canadien des écoles universitaires d'architecture et, en 2015, elle a été élue membre du Royal Architectural Institute of Canada.

Roberto Rocha journaliste, Melanie Julien chef de pupitre, Santiago Salcido designer, André Guimaraes développeur

Foire aux questions

1. Pourquoi certains bâtiments ont-ils leurs formes réelles, alors que certains ne sont représentés que par des points?

Les formes des bâtiments proviennent d'OpenStreetMap, un service cartographique collaboratif, soit une sorte de Wikipédia pour les cartes. Les données dans OpenStreetMap sont soumises par des bénévoles, donc le portrait reste incomplet, couvrant principalement les villes et arrondissements centraux. Cependant, OpenStreetMap est constamment mis à jour; notre carte sera donc actualisée.

La Ville de Montréal devrait également diffuser au cours de l’année les données qui nous permettront de cartographier tous les bâtiments.

2. Pourquoi tant de bâtiments sont-ils de couleur grise?

Les années de construction des bâtiments nous ont été fournies par le bureau d'évaluation foncière de la Ville, qui avait des données fragmentaires. Les adresses manquantes peuvent être des bâtiments abandonnés, des terrains vagues ou des espaces sur lesquels rien n’a été construit, comme les espaces verts ou les stationnements. Dans certains cas, l'année de construction n'est tout simplement pas disponible. Les données pour des bâtiments institutionnels, comme les écoles et les églises, étaient aussi incomplètes dans plusieurs cas.

Selon le bureau d'évaluation foncière de la Ville, les lots sur lesquels plusieurs bâtiments ont été construits à travers les années sont aussi susceptibles de n’avoir aucune donnée disponible.

Il est également possible que, pendant la préparation de cette carte, l'année de construction fournie pour certains des points n’ait pas été attribuée au bâtiment correspondant. Certains points peuvent représenter plusieurs adresses; un seul point correspond alors à un bâtiment dans le groupe.

En total, 79 000 bâtiments sur 335 000 dans la carte (à peu près 24 %) n’ont pas de date de construction.

3. Pourquoi tous les bâtiments de mon secteur sont-ils colorés en gris?

Les données d'évaluation foncière fournies par la Ville ne couvrent que les 19 arrondissements de l’île de Montréal. Toutes les villes défusionnées sont exclues, à l’exception de Westmount, pour laquelle nous avons obtenu les données séparément. Nous espérons obtenir les données de toutes les villes ultérieurement, et mettre à jour la carte.

4. Les dates de construction sont-elles exactes?

Pas toutes. Plus l'immeuble est vieux, plus il y a un risque d'erreur dans les données. Par exemple, dans le registre foncier, la construction de la maison au 17013, boulevard Gouin Ouest date de 1700. Mais selon un document de patrimoine, cette même maison fut bâtie en 1830.

Autre exemple : ces condos au 1451, rue Notre-Dame Ouest n'ont probablement pas été construits en 1600, avant que la ville ait été fondée. Le bureau d'évaluation foncière explique que si un élément d'une ancienne structure est présent dans un nouveau bâtiment, comme un mur ou une fondation, l'année d'origine est souvent maintenue.

Nous avons toutefois vérifié avec les deux experts chacun des bâtiments emblématiques que nous avons choisi de présenter pour nous assurer que les dates de fondation sont exactes.

5. Pourquoi les années sont-elles divisées inégalement dans la légende?

Nous avons choisi les couleurs en fonction du nombre de bâtiments qui ont été construits dans un laps de temps donné. Étant donné que la majorité des bâtiments ont été construits après 1900, il était plus logique de diviser ces dernières années en plusieurs couleurs pour mieux comprendre les nuances.

6. Comment cette carte a-t-elle été conçue?

La carte comporte plusieurs sources de données :

Toutes les sources de données ont été mises en commun afin d'attribuer, quand il est possible de le faire, une année à chacune des diverses formes de bâtiments. Le reste est attribué aux points représentant des adresses.

Les données ont été préparées avec le langage de programmation Python et QGIS, et visualisées avec le logiciel en ligne Carto.