Un an après le séisme,
le Népal toujours mal en point