Un ex-fonctionnaire de l'Agence du revenu du Canada condamné pour corruption

Agence du revenu du Canada (archives) Agence du revenu du Canada (archives)  Photo :  Radio-Canada

Francesco Fazio, ancien fonctionnaire de l'Agence du revenu du Canada, a été condamné mardi à 20 mois de prison après avoir été reconnu coupable de corruption, d'extorsion et d'abus de confiance dans une affaire de pots-de-vin réclamés à des restaurateurs de Montréal.

M. Fazio avait tenté de soutirer 90 000 $ au propriétaire du restaurant La Belle Place, à Montréal, lors d'une vérification effectuée en 2005. L'ex-vérificateur estimait que le restaurateur avait omis de déclarer près de 600 000 $ en revenus.

Francesco Fazio a alors offert au propriétaire de rédiger un rapport favorable, moyennant une somme de 90 000 $. Le restaurateur a refusé l'offre.

Un autre vérificateur s'est par la suite rendu au restaurant, et le propriétaire a fini par faire faillite. Ce n'est que quelques années plus tard, lors d'une opération policière, que l'affaire a été mise au jour.

« S'il n'était pas un fonctionnaire, il n'aurait pas été accusé de ces crimes-là et, en plus, il était dans une position de pouvoir. Alors, ça a été considéré par la juge comme un facteur aggravant », a commenté Me Catherine Legault, procureure aux poursuites criminelles et pénales, qui semblait satisfaite de la peine, même si elle avait suggéré trois ans de prison.

L'avocat de la défense, Pierre L'Écuyer, qui demandait une peine de 18 à 24 mois à purger dans la communauté, portera la décision de la Cour du Québec en appel.

Quant à Francesco Fazio, il a été placé en détention tout de suite après la sentence.

Avec des informations de Karine Bastien et Marc Verreault