Un 7e jeune Québécois parti vers la Turquie

Les explications de Karine Bastien

Un septième jeune Québécois est parti vers la Turquie et on a perdu sa trace, a appris Radio-Canada. Selon son profil Facebook, il a lui aussi étudié au Collège de Maisonneuve, comme quatre autres cas révélés récemment.

Toujours selon sa page Facebook, il habitait à Montréal, mais a été porté disparu à Laval.

Il est parti à la mi-janvier, comme six autres personnes soupçonnées d'avoir rejoint le groupe armé État islamique en Syrie. Il aurait été en contact avec au moins l'une de ces personnes.

En décembre 2013, ce jeune était inscrit à deux ateliers liés au Centre culturel islamique de l'Est de Montréal dirigé par Adil Charkaoui. Il s'agissait d'un atelier sur le projet de charte des valeurs québécoises de l'ancien gouvernement péquiste et d'un autre intitulé « Ce que le musulman doit impérativement savoir ».

La direction du Collège de Maisonneuve a réagi samedi en se disant « consternée » qu'un autre de ses étudiants soit parti vers la Syrie. La direction a ajouté qu'elle veut « travailler davantage en collaboration avec les autorités policières et tous ceux qui cherchent des solutions à ce fléau, qui trompe nos jeunes en leur faisant miroiter une réalité qui pourrait s'avérer toute autre quand ils seront sur place. »

Avec les informations de Karine Bastien, Daniel Thibeault et Louis-Philippe Ouimet