Stephen Harper agit de façon irresponsable, dit Richard Branson

Le reportage de Christian Latreille

Le patron de Virgin, Richard Branson, vilipende le premier ministre du Canada Stephen Harper pour son refus de se présenter au sommet sur le climat de l'ONU, qui s'ouvre demain à New York.

Questionné par Radio-Canada à New York sur l'absence du premier ministre Harper à ce sommet qui réunira plus de 120 chefs d'État pour lutter contre les changements climatiques, le milliardaire britannique a déclaré qu'il s'agit d'un comportement « irresponsable ».

« Je crois que c'est incroyablement irresponsable de la part d'un premier ministre de ne pas considérer cette question sérieusement. » — Richard Branson, patron de Virgin

Selon lui, le fait de produire, de vendre ou de consommer des carburants fossiles n'est pas une excuse pour se mettre en retrait des efforts internationaux pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Changements climatiques

« Écoutez, j'ai une compagnie d'aviation que nous opérons avec des carburants polluants. Lui, il gouverne un pays, il vend des carburants polluants. »

« Cela ne signifie pas pour autant que nous ne devons pas faire tout ce que l'on peut pour trouver un équilibre et ne pas éviter la question. » — Richard Branson, patron de Virgin

« Les carburants fossiles vont s'épuiser un jour. Je crois que nous devons orienter le monde sur les carburants propres à long terme », a conclu le propriétaire de Virgin, qui œuvre entre autres dans les domaines de l'aviation, de la radio, de la musique et des télécommunications.