Le nouveau passeport à puce est arrivé

Le nouveau passeport canadien Le nouveau passeport canadien  Photo :  Passeport Canada

Plusieurs changements concernant le passeport canadien entrent en vigueur lundi 1er juillet, à commencer par son prix. 

Le coût des nouveaux passeports électroniques canadiens. Le coût des nouveaux passeports électroniques canadiens.  Photo :  Radio-Canada

Un passeport valide pour cinq ans coûtera désormais 120 $, soit 33 $ de plus qu'auparavant. Il sera également possible de se procurer un passeport valide pour 10 ans au coût de 160 $, ce qui était autrefois impossible.

Passeport Canada facturera des frais supplémentaires de 45 $ pour remplacer un passeport perdu ou volé, un service qui était gratuit jusqu'à maintenant. Les coûts pour recevoir son passeport en accéléré vont aussi presque doubler.

L'agence fédérale dit devoir augmenter ses tarifs pour maintenir ses activités au niveau actuel et pouvoir renforcer la sécurité des documents.

Des puces pour une sécurité accrue

Les passeports fournis par le gouvernement canadien seront dorénavant munis d'une puce électronique, une pratique déjà répandue dans plus d'une centaine de pays, dont les États-Unis.

Cette puce insérée dans la page couverture du document contiendra les mêmes renseignements personnels qu'on retrouve à la page 2 : le numéro de passeport, le nom, la nationalité, la date de naissance, le sexe, le lieu de naissance et la date d'expiration du détenteur. La falsification deviendra très difficile, car ces éléments devront concorder parfaitement.

À ceux qui craignent le vol d'identité, le gouvernement canadien assure que la nouvelle technologie est sécuritaire. Les informations contenues dans la puce ne peuvent être lues à plus de 10 centimètres et seulement si le passeport est ouvert. La puce étant verrouillée, son contenu ne peut être modifié.

« Une fois que les renseignements sont stockés sur la puce du passeport électronique, la puce est verrouillée de telle sorte qu'on ne puisse pas ajouter d'autres informations là-dessus », explique une porte-parole de Passeport Canada, Béatrice Fénelon. « Aucun autre renseignement à votre sujet ou au sujet de vos voyages ne sera stocké sur la puce électronique. Ça rajoute un autre niveau de sécurité », précise-t-elle.

Le consultant en sécurité Michel Juneau-Katsuya estime que le Canada rattrape ainsi un important retard. « Des pays de l'occident, le Canada est le dernier à l'adopter [la puce électronique] », dit-il.

La nouvelle technologie ne pourra pas nuire : une simple recherche sur Internet permet de constater que les passeports canadiens demeurent les préférés sur le marché noir, tout de suite après les britanniques et les américains.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook