Trop de sel dans l'assiette

Hamburger-champignons-ricardo

Une étude montre que la quantité de sel contenue dans les repas des restaurants est supérieure à la quantité qu'un adulte doit consommer quotidiennement.

Les auteurs de l'étude ont examiné plus de 9000 repas servis dans 65 établissements de restauration rapide et 20 restaurants dans au moins 20 régions au pays.

Il est recommandé de consommer 1500 milligrammes de sel quotidiennement - c'est le minimum nécessaire pour l'organisme. Les personnes âgées de 14 ans et plus ne doivent pas dépasser 2300 milligrammes par jour. Car au-delà de cette quantité, il y a des risques pour la santé.

Les chercheurs ont constaté qu'un seul élément d'un menu de restaurant, comme un hamburger ou un sandwich, contient 100 % de la quantité de sel recommandée par jour, soit une moyenne de 1455 milligrammes.

Les accompagnements contiennent la moitié de la quantité de sel recommandé, soit 736 milligrammes.

Ainsi, les chercheurs ont constaté qu'un Canadien moyen consomme 3400 milligrammes de sel par jour.

De nombreux repas destinés aux enfants seulement contiennent également une quantité importante de sel.

Environ un quart des Canadiens mangent quotidiennement dans un restaurant ou un établissement de restauration rapide.

La chercheuse Marie L'Abbé a indiqué que cette étude était importante étant donné que le Canada n'a pas mis en place ses objectifs pour les quantités de sel contenues dans les repas de restaurants.

Selon des estimations, la réduction de 1800 milligrammes de sel par jour conduirait à l'économie de 2,33 milliards de dollars pour l'assurance-maladie.

Un projet de loi débattu à la Chambre des communes dans la semaine du 11 mars prévoit de demander aux restaurants d'indiquer le nombre de calories et un avertissement de haut taux de sel sur les menus.

L'étude a été financée par l'Université de Toronto, les Instituts canadiens de recherche en santé et le Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires.