Entente de principe entre Québec et les ambulanciers en grève

Les explications de Pascal Poinlane
Québec et les ambulanciers s'entendent, explique Pascal Poinlane

Une entente de principe est intervenue entre le gouvernement du Québec et les quelque 2500 ambulanciers affiliés à la Confédération des syndicats nationaux (CSN), en grève depuis le 24 décembre.

Les quelque 1700 ambulanciers représentés par la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ) ont également conclu une entente de principe avec Québec. Contrairement aux ambulanciers affiliés à la CSN, ceux affiliés à la FTQ n'étaient pas en moyens de pression.

Les négociations avaient repris mercredi entre le gouvernement et les représentants des 2500 ambulanciers affiliés à la CSN, à la demande du ministre de la Santé et des Services sociaux Réjean Hébert.

Le syndicat a confirmé dans un communiqué vendredi après-midi l'entente de principe. Cette dernière prévoit une réduction importante des échelons salariaux ainsi qu'une amélioration significative au régime de retraite. Il s'agissait de deux enjeux importants dans les négociations avec Québec.

L'entente devrait être soumise aux différentes associations à compter de la semaine prochaine.

Les représentants de la CSN ont d'ores et déjà fait savoir qu'ils ne feront aucune déclaration publique avant la fin de l'exercice. Ils tiennent néanmoins à souligner le travail effectué par le Conseil du Trésor et le ministre Hébert.

Dany Lacasse, vice-président responsable du secteur privé à la Fédération de la santé et des services sociaux-CSN, se réjouit de ce dénouement.

« On a été entendu par le ministre de la Santé, on a été entendu également par le président du Conseil du Trésor. Ils ont eu une oreille très attentive. Les choses ont cheminé et on peut dire que si on recule d'une semaine avec ce qu'on a aujourd'hui, oui, les points importants ont avancé de façon assez significative », affirme M. Lacasse.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert

Le ministre Hébert satisfait

Le ministre Hébert a dit être satisfait des ententes de principes conclues avec les ambulanciers. « Je suis fier que notre gouvernement ait été en mesure de conclure des ententes satisfaisantes pour l'ensemble des partis », a-t-il réagi dans un communiqué publié en fin d'après-midi.

« Dans les circonstances actuelles et avec la situation des finances publiques que nous connaissons, trouver un terrain d'entente était un grand défi, que nous sommes parvenus à relever. J'ai bien confiance que cette nouvelle entente, qui aborde les principaux points en litige, arrivera cette fois à satisfaire les ambulanciers », a ajouté le ministre Hébert.

Rappelons que les ambulanciers syndiqués à la CSN sont en négociations avec le gouvernement depuis décembre 2010.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook