Stade olympique : l'avenir passe par un nouveau toit ouvrant

Stade olympique Stade olympique  Photo :  Luc Lavigne

Le comité-conseil sur l'avenir du Parc olympique de Montréal estime que le remplacement du toit du Stade olympique de Montréal est nécessaire pour que les installations puissent remplir leur mission.

Présidé par l'ancienne journaliste Lise Bissonnette, le comité-conseil propose que l'appel d'offres en préparation accueille des propositions de toiture ouvrante. Depuis la déchirure de la toile du stade en 1999, aucune activité ne peut se dérouler sur le terrain au cours de l'hiver.

Mis sur pied en 2011, le comité-conseil a déposé, mercredi, son rapport - Pour le Parc olympique. L'achèvement. L'avenir. - au conseil d'administration de la Régie des installations olympiques (RIO). Outre la réfection du toit, le comité recommande la transformation du Parc olympique pour en faire un « écosystème de l'activité physique, des loisirs et des sports de tous niveaux, pour tous les âges ».

Selon le rapport, le Parc olympique devrait être complété par un « parcours d'éducation et de détente » qui allierait la nature, la science et la culture. Ce parcours devrait s'intégrer dans son quartier et contribuer au mieux-être de sa population. Le rapport du comité souligne l'importance de faire de l'ensemble du Parc olympique un lieu touristique et patrimonial attrayant.

Une telle transformation du Parc olympique nécessiterait toutefois des modifications législatives au mandat de la Régie des installations olympiques, dont les fonctions sont présentement limitées aux sphères mobilière et immobilière.

Le comité estime que le gouvernement devrait conférer à la RIO des pouvoirs sur la gestion stratégique de l'ensemble du Parc olympique en plus de lui attribuer l'autorité sur la « promotion et la coordination territoriale des loisirs et des sports ».

Le comité souligne que le gouvernement devrait ainsi remplacer la loi-cadre de la RIO, élaborée en 1975, pour étendre son autonomie afin de lui permettre de développer adéquatement le Parc olympique.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

info en continu

Facebook