Québec appelé à changer son approche dans les CHSLD

Une personne âgée Une personne âgée  Photo :  Istock

Le Regroupement provincial des comités d'usagers du réseau de la santé (RPCU) appelle le gouvernement du Québec à changer son approche pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Selon un rapport de l'organisme, qui représente les 600 comités des usagers et de résidents, l'amélioration de la vie en CHSLD ne passe pas par des inspections et des contrôles, mais par la valorisation des employés et de la qualité de vie.

Le directeur général du RPCU, Pierre Blain, déplore que le personnel des CHSLD doive sans cesse remplir des formulaires d'évaluation et produire des documents de contrôle au détriment des véritables enjeux de la qualité de vie des résidents.

« Nous avons un système d'évaluation où il semble plus important de cocher plutôt que d'écouter et de soigner. » — Pierre Blain, directeur général de l'organisme

Le Regroupement recommande aussi une hausse du nombre d'employés et une meilleure formation des préposés.

L'organisme lance par ailleurs une campagne par l'entremise des réseaux sociaux pour inciter les Québécois à visiter leurs proches aînés, plus particulièrement pendant la période des Fêtes.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook