Des gens du MTQ facilitaient les irrégularités dans les contrats, selon la CAQ

Travaux de construction Travaux de construction

La Coalition avenir Québec affirme que les irrégularités dans les contrats accordés par le ministère des Transports étaient dissimulées par des employés.

La CAQ tire cette conclusion de la lecture de 39 rapports de vérification obtenus par le MTQ la semaine dernière, après de nombreuses demandes de la part du parti d'opposition.

Selon la CAQ et son porte-parole en matière de transports, Éric Caire, plusieurs des rapports omettent, par exemple, de mentionner les dates d'échéance des travaux, ce qui rend impossible, pour les fonctionnaires, d'être bien informé sur les dépassements de coûts.

M. Caire croit donc tenir la preuve que des employés du ministère des Transports se sont arrangés pour que certaines irrégularités dans l'application des contrats « passent inaperçues ». La CAQ exige de savoir qui sont les personnes responsables des informations manquantes.

La CAQ ajoute que ces pratiques avaient lieu bien avant l'entrée en poste du gouvernement libéral, en avril 2003. En effet, le parti rappelle que le conseiller François Beaudry a averti le ministère de la présence de collusion dans l'octroi des contrats dès février 2003. La CAQ affirme que les rapports obtenus corroborent les informations transmises par M. Beaudry en 2003.

Facebook