Inauguration de l'orphelinat Serge Marcil en Haïti

L'orphelinat Serge-Marcil L'orphelinat Serge-Marcil  Photo :  Christiane Pelchat

L'orphelinat Saint-François d'Assise, en Haïti, a été inauguré et rebaptisé Orphelinat Serge-Marcil, en hommage à l'ancien ministre québécois, décédé lors du tremblement de terre en Haïti.

L'inauguration a eu lieu le 12 octobre dernier dans le village d'Étang-Rey, à 100 kilomètres de Port-au-Prince.

L'ancien ministre québécois Serge Marcil était parmi les victimes du tremblement de terre en Haïti en janvier 2010. Près de 3 ans plus tard, c'est grâce aux fonds recueillis par sa fondation que l'orphelinat a pu être entièrement reconstruit. La veuve de Serge Marcil, Christiane Pelchat, dit que l'inauguration du nouvel orphelinat a été très émouvante, avec le témoignage notamment d'une jeune orpheline.

« Elle nous a raconté lorsque l'orphelinat s'est effondré et les six mois qui ont suivi, ça a été l'horreur, parce qu'il y avait des couleuvres qui entraient dans les tentes, de l'eau, etc. Donc ça a été très émouvant, très touchant. C'est une belle façon d'honorer la mémoire de mon mari. » — Christiane Pelchat, veuve de Serge Marcil

La Maison d'Haïti aurait aimé qu'on souligne davantage ce symbole de solidarité québéco-haïtienne

Pour Marjorie Villefranche, directrice générale de la Maison d'Haïti à Montréal, la reconstruction de l'orphelinat est importante, et elle aurait dû bénéficier d'une plus grande reconnaissance publique.

« C'est important parce que je crois que c'est parmi les plus grands signes de solidarité qu'on ait pu avoir, cet orphelinat-là, et moi je trouve que c'est comme si la nouvelle n'avait pas été relayée et n'avait pas eu l'importance qu'elle méritait d'avoir, voilà. » — Marjorie Villefranche, directrice générale de la Maison d'Haïti, à Montréal

La reconstruction a coûté 265 000 $. Elle a été rendue possible grâce aux oeuvres du Père Lionel Dehoux en Haïti, qui dirige l'orphelinat et une communauté religieuse. La Fondation Serge-Marcil y a investi 72 000 $, et la Fondation Lino Saputo, 50 000 $.

Grâce à ces dons ainsi qu'à d'autres, au Québec et dans la communauté haïtienne, 42 orphelins ont maintenant un toit.

D'après un reportage de Caroline Jarry

Facebook