La commission Charbonneau

Commission Charbonneau : le procureur chef adjoint démissionne

L'analyse de la juge à la retraite Suzanne Coupal, de la journaliste aux affaires judiciaires Isabelle Richer et de la journaliste du quotidien Le Devoir, Kathleen Lévesque

Le procureur en chef adjoint de la commission Charbonneau, Claude Chartrand, claque la porte. Il estime que le lien de confiance avec ses supérieurs a été rompu et qu'il était confiné à des tâches administratives.

« Étant depuis quelques semaines limité à des tâches administratives, le lien de confiance mutuelle et nécessaire est irrémédiablement rompu entre mes supérieurs et moi », écrit M. Chartrand dans une lettre.

Il « considère donc ne plus avoir la possibilité de mettre à contribution l'expertise acquise dans le domaine au cours des 33 dernières années », ajoutant qu'il ne voit pas d'autre option que de prendre la décision de partir.

« Malgré tout, poursuit M. Chartrand dans sa lettre, la Commission conserve toute ma confiance et je me réjouis des travaux accomplis à ce jour. Je souhaite ardemment que la Commission [d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction] poursuive son excellent travail et qu'elle réalise tous les objectifs prévus à son vaste mandat avec le plus grand des succès. »

C'est le deuxième départ au sein de la Commission, après celui du procureur en chef Sylvain Lussier, qui a dû démissionner en raison d'allégations de conflit d'intérêts le visant.

C'est Sonia LeBel qui a été choisie pour succéder à M. Lussier à titre de procureure en chef, et non M. Chartrand.

Qui est Claude Chartrand?

Procureur de la Couronne de 1979 à 2011, Me Chartrand a particulièrement oeuvré dans des dossiers impliquant le crime organisé au cours des 20 dernières années.

De 1997 à 2011, il a notamment été procureur en chef au Bureau de lutte au crime organisé (BLACO), fonction qui lui a permis de superviser toutes les poursuites contre les organisations criminelles intentées lors de cette période au Québec.

D'après des informations d'Isabelle Richer

Facebook