Le mariage demeure la norme, mais l'union libre séduit toujours plus

Denis-Martin Chabot nous dresse le portrait de famille

Le Québec confirme son statut de société distincte en affichant une proportion de ménages vivant en union libre près de deux fois plus élevée que la moyenne canadienne, selon le troisième volet du recensement 2011 de Statistique Canada publié mercredi à Ottawa.

Ainsi, si 16,7 % des ménages Canadiens vivent en union libre, ils sont 31,5 % au Québec.

Statistique Canada note par ailleurs une hausse de 13,9 % de ce type d'union un peu partout au pays, soit une croissance qui s'avère moins forte que celle remarquée lors du recensement de 2006.

Le mariage demeure en fait la norme, du moins hors Québec. À l'échelle du pays, 67 % des couples sont mariés, contre à peine 51,9 % des ménages québécois.

Le nombre de familles monoparentales a aussi progressé au Canada pour atteindre une proportion de 16,3 % du total des ménages. Il s'agit d'une progression moins marquée que celle recensée en 2006.

Les familles monoparentales sont dirigées par des femmes dans 80 % des cas.

Le nombre de couples en union libre (1 567 910) a dépassé le nombre de familles monoparentales (1 527 840) pour la première fois au Canada lors du recensement 2011.

Le ralentissement de la croissance du nombre de ces familles, plus vulnérables à la pauvreté en raison de la présence d'un seul revenu, tendrait à démontrer que ce type de ménage constitue une « situation transitoire », selon M. Laurent Martel, analyste à Statistique Canada. « Ce n'est pas une situation qui s'inscrit sur le long terme », poursuit-il.

Les familles monoparentales migrent ensuite vers le statut de familles recomposées pour lesquelles Statistique Canada a compilé des données pour la première fois au cours du dernier recensement.

Les statistiques révèlent que 12,6 % des couples avec des enfants constituent des familles recomposées au Canada sur un total de 3 684 675 couples avec enfants. Le Québec se distingue à nouveau dans cette catégorie alors que sa proportion de familles recomposées grimpe à 16,1 %.

Au Canada, 10 % des enfants de moins de 14 ans vivent avec deux adultes dont l'un n'est pas son parent biologique ou adoptif.

La proportion de ménages vivant avec des enfants à la maison a continué de diminuer au pays. En 2011, 39,2 % des familles comptaient des enfants à la maison alors que 44,5 % des ménages vivaient sans enfants.

La nouveauté du mariage gai

Grande nouveauté du recensement 2011, Statistique Canada a compilé des données sur le mariage de couples de même sexe. La légalisation du mariage gai à l'échelle nationale a provoqué une véritable explosion du phénomène. Le nombre de mariages entre conjoints de même sexe a triplé au cours de la période de cinq ans séparant les deux derniers recensements (2006-2011).

Le nombre de couples de même sexe vivant en union libre a lui aussi augmenté (15 %). L'augmentation est légèrement supérieure à celle observée chez les couples de sexe opposé vivant dans le même type d'union (13,8 %).

Les animations fonctionnent avec les fureteurs chrome et firefox, mais pas avec explorer

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook